Le scandale des caisses non enregistreuses logiciels pirates permettent aux commerçants escamoter une partie de leurs recettes en espèces Le scandale des caisses «non enregistreuses» le scandale des caisses non enregistreuses 14779

Des logiciels pirates permettent aux commerçants d’escamoter une partie de leurs recettes en espèces. L’enjeu avoisinerait une dizaine de milliard d’euros.

Alerte aux caisses enregistreuses! En France, dans le secteur de la vente au détail, les caisses des commerçants permettraient de faire discrètement disparaître pas moins de… 30% des recettes en espèces!


 [Lire l'article complet sur leparisien.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :