étude New York projet Northern Manhattan Study Le soda light accroîtrait le risque d'accident vasculaire de 61%  le soda light accroitrait le risque d accident vasculaire de 61 9100

Cette étude a été menée auprès de 2.564 personnes à New York dans le cadre d'un projet baptisé Northern Manhattan Study.

Les personnes buvant du soda light quotidiennement accroîtraient leur risque d'accident vasculaire de 61% comparativement à celles ne consommant aucun soda, selon une recherche publiée mercredi.


 [Lire l'article complet sur lalibre.be]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :