Vélib américain taxé de nazisme par la droite locale Le Vélib’ américain taxé de nazisme par la droite locale le velib americain taxe de nazisme par la droite locale 14290

Avec dix mois de retard sur le calendrier initial, les vélos en libre-service ont été lancés à New York fin mai, dans la roue de ceux existant déjà à Paris, Montréal, Londres ou Barcelone.

Mais dans une ville où prédominent taxis, bus et voitures, la cohabitation avec les "citi bikes" draine aussi son lot de critiques véhiculées à foison par la presse populaire.


 [Lire l'article complet sur bigbrowser.blog.lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :