privatisation police ministre intérieur britannique Theresa May Les Anglais expérimentent les "bobbies" privés les anglais experimentent les bobbies prives 12448

Pas à pas, les Anglais privatisent leur police. La ministre de l'intérieur britannique, Theresa May, s'est bien gardée de parler de sous-traitance.

Elle a préféré évoquer un "partenariat" avec le secteur privé. La pirouette sémantique n'a pas suffi à apaiser les craintes de l'opinion et la colère des syndicats face à une annonce qui a fait l'effet d'une bombe : enquêtes criminelles, patrouilles de quartier, détention de suspects, soutien aux victimes et aux témoins, suivi des individus à haut risque, gestion des informations et des preuves...


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :