biocarburants responsables hausse 75% denrées alimentaires Les biocarburants responsables d'une hausse de 75% des denrées alimentaires les biocarburants responsables d une hausse de 75 des denrees alimentaires crise alimentaire emeutes de la faim

C'est la conclusion d'un rapport de la Banque Mondiale. Alors que jusqu'à présent, on se contentait d'une vague estimation de 3%, ce rapport devrait avoir l'effet d'une bombe ! Sauf qu'il n'a pas été publié, et que c'est une fuite qui a permis au Guardian d'en prendre connaissance... Chut !

Ne pas embarrasser le président George W. Bush

biocarburants responsables de la crise alimentaire

Les sources du Guardian pensent que ce rapport, finalisé en avril, n'a pas été publié pour ne pas embarrasser le président George W. Bush. Et pour cause : le gouvernement américain clamait depuis longtemps que la course aux biocarburants n'était responsable de la hausse du prix des denrées alimentaires que dans une limite de 3%. Ce qui justifie le développement foudroyant de cette nouvelle technologie. La pression est aussi, maintenant, sur les épaules du gouvernement britannique, qui doit prochainement publier son propre rapport. Selon le site Internet du Guardian, une de ses conclusions serait que l'impact des biocarburants sur le prix des denrées alimentaires aurait été "significatif". Pas plus. Attendu la semaine dernière, la publication de ce nouveau rapport a été retardée.

Les biocarburants responsables d'une hausse de 75%

Le rapport de la Banque Mondiale insiste sur le fait que "sans l'explosion des biocarburants, les stocks de blé et de maïs n'auraient pas autant décliné, et que l'augmentation des prix liée aux autres facteurs aurait été modérée". Le rapport estime aussi que l'augmentation des prix de l'énergie et des fertilisants ont engendré une hausse de 15%, tandis que les biocarburants sont responsables de 75% d'augmentation sur la même période, entre 2002 et février 2008.

Alors que la famine prend une ampleur mondiale, que des dizaines de millions de personnes descendent dans les rues, les experts assuraient jusqu'à présent, que la crise alimentaire était la conséquence d'une conjoncture exceptionnellement défavorable : sécheresses, inondations, prix du pétrole, augmentation de la consommation chinoise et indienne... La divulgation de ce rapport risque de faire du bruit ! D'autant que le week-end prochain, les chefs d'Etat et de gouvernement des pays industrialisés du G8 se rendent au Japon pour essayer d'apporter une réponse "globale" au problème de la crise alimentaire...

Au final... que dire de ces gens qui gardent un tel rapport secret, permettant ainsi aux biocarburants de se développer encore plus vite, et aux spéculateurs de spéculer encore plus, et aux affamés de manger encore un peu moins... ?

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

erreur de traduction ?

ce ne serait pas plutôt:
les biocarburants responsables de 75% de la hausse des denrées alimentaires; le reste de la hausse étant imputable aux autres facteurs évoqués.

en gros, les biocarburants 3/4 coupable

My tailor is rich

"Biofuels have forced global food prices up by 75%".

Everything is under control...

My tailor is - very - rich

Complément après les doutes soulevés par les lecteurs, y compris sur d'autres sites... Deux phrases incriminées :

- "Biofuels have forced global food prices up by 75%". Traduction : Les biocarburants ont généré une augmentation de 75% des prix des produits alimentaires.

- "The basket of food prices examined in the study rose by 140% between 2002 and this February. The report estimates that higher energy and fertiliser prices accounted for an increase of only 15%, while biofuels have been responsible for a 75% jump over that period". Traduction : Le panier alimentaire pris en compte dans cette étude a augmenté de 140% entre 2002 et février dernier. Le rapport estime que la hausse de l'énergie et des engrais a contribué à une hausse de seulement 15%, alors que les biocarburants sont responsables d'une hausse de 75% sur cette période.

Lire aussi sur lexpansion.com et lefigaro.fr

les experts

Nos fameux experts au service du pouvoir sont une fois de plus pris en flagrant délit et tombent leur masque pour nous montrer leur vraie nature : de parfaits guignols...

Dans experts on inclut notamment les clowns du FMI et notre ami Strauss-Khan qui se vantait d'avoir "les meilleurs économistes du monde", qui se révélaient finalement "impuissants à expliquer et trouver des solutions à la hausse des denrées". En tout cas la spéculation joue un rôle mineur disait-on.

Un grand manège tout ce cirque.