Les dommages causés à deux femmes par le Distilbène reconnus La justice a reconnu jeudi 6 mars les dommages causés par le Distlibène Les dommages causés à deux femmes par le Distilbène reconnus les dommages causes a deux femmes par le distilbene reconnus 14823

La justice a reconnu, jeudi 6 mars, les dommages causés par le Distilbène un médicament à base d'une molécule interdite depuis 1977 aux femmes enceintes, après avoir été prescrite pendant vingt-sept ans aux femmes enceintes.

Sylvie Le Cossec, 45 ans, a été exposée à cette molécule pendant la grossesse de sa mère. Jeudi, le tribunal de Nanterre a condamné le laboratoire UCB Pharma, qui commercialisait le médicament, à lui verser 109 000 euros de dommages et intérêts.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :