Les Etats-Unis veulent boire le vin sans les vers (de Baudelaire)

Bordeaux. Le poème de Baudelaire inscrit sur l'étiquette serait une incitation à la débauche. Les Etats-Unis censurent.

Le viticulteur et négociant bordelais Guillaume de Tastes vient de connaître une étonnante déconvenue. Les États-Unis ont refusé d'importer les bouteilles de son château Haut-Gay à cause d'un poème des Fleurs du Mal de Baudelaire imprimé sur l'étiquette !


 [Lire l'article complet sur ladepeche.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :