cultures maïs soja coton transgéniques augmentation pesticides Etats-Unis 1996 2011 Les OGM augmentent nettement l'utilisation de pesticides les ogm augmentent l utilisation de pesticides 13340

Selon une nouvelle étude US, les OGM ont induit une augmentation de l'utilisation des pesticides aux États-Unis : +7% entre 1996 et 2011... une paille. Sauf que les quantités d'herbicides épandues ont littéralement explosé ces dernières années, et les insecticides semblent suivre leur (mauvais) exemple.

OGM pesticides - augmentation

Chuck Benbrook, professeur-chercheur au Washington State University's Center, a étudié l'utilisation de pesticides aux Etats-Unis, sur trois types de plantes transgéniques (maïs, soja et coton), entre 1996 et 2011. Ses résultats ont été publiés vendredi dernier dans la revue scientifique Environmental Sciences Europe ; Sur la période 1996-2011, si les trois OGM ont conduit à une réduction des quantités d'insecticides épandues de 56 000 tonnes, ils ont aussi généré une augmentation de 239 000 tonnes d'herbicides. Soit une augmentation globale de 183 000 tonnes de pesticides (+7%).

Un bug (résistant)...

Mais l'important est ailleurs : durant les premières années qui ont suivi l'introduction des OGM, la consommation de pesticides a effectivement été réduite. Puis, des mauvaises herbes résistantes ont fait leur apparition, et la tendance s'est inversée... On assiste actuellement à une véritable explosion, affirme le chercheur : la plus grosse partie de l'augmentation est survenue depuis 2007, et entre 2009 et 2010 seulement, la quantité d'herbicides épandue a bondi de 24%. Défoliant Décoiffant ! Non seulement les agriculteurs utilisent d'avantage d'herbicides classiques (du Roundup principalement), mais en plus, ils doivent appliquer d'autres herbicides, plus violents d'un point de vue environnemental et sanitaire, comme le "2,4-D" (un des constituants de l'agent orange qui a fait fureur au Vietnam)... dont les premières traces de résistance ont d'ailleurs déjà été constatées. Et l'histoire se répète du côté des insectes : la chrysomèle du maïs est en train de s'adapter aux toxines produites par les plantes, et les agriculteurs du Midwest sont désormais contraints d'épandre de nouveaux insecticides. La baisse constatée des quantités d'insecticides pourrait bien être rapidement effacée.

Tant qu'il y a du blé à se faire...

Pendant ce temps-là, Monsanto & co affirment toujours que les OGM ont réduit l'utilisation de pesticides. Et Graham Brookes de PG Economics, un groupe de consultants britannique spécialisé dans les biotechnologies, qui réalise une partie de ces études, est critique vis à vis de la nouvelle étude : selon lui, les hypothèses de travail du chercheur sont erronées les données qu'il a utilisées sont incomplètes. Tout du moins au regard de celles dont il dispose lui-même, et qui lui permettent de tirer une conclusion inverse. Le seul petit inconvénient, c'est que les données de Graham Brookes sont confidentielles et personne ne peut donc les vérifier. Mais c'est un détail...

Conclusion : On file un mauvais coton...

[ Sources : enveurope.com, enveurope.comguardian.co.uk, huffingtonpost.com ]

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

C'est la fin pour Monsanto

Bravo monsieur Séralini : Nous, citoyens français, nous voulons savoir sur quelles études repose l’autorisation du maïs OGM Monsanto par l’Efsa . Quand on sait que la pomme de terre OGM Amflora a été autorisée après une étude sur CINQ RATS sur trois mois, oui vous avez bien lu sur CINQ RATS , on voudrait savoir sur quelles études repose l’autorisation de maïs OGM Monsanto . Employés de l’Efsa , copiez les documents clés sur des clés USB, et envoyez le tout à la presse ,ces gens doivent être démasqués. Monsanto n’a plus rien à voir avec la science depuis longtemps, ils ne recherchent que des positions de monopole qui interdisent pour la première fois de l’histoire à un agriculteur de replanter sa récolte qu’il a pourtant produite de ses mains. Autoriser un monopole sur les semences est une folie pure.Leur argent leur permet d’écarter tous les obstacles .Savez vous qu’aux Etats Unis il n’y a pas de tests sur les OGM,ils ont réussi à les faire passer pour des produits naturels…..Qui se rappelle de Pusztai un chercheur mondialement respecté en toxicologie qui avait fait une étude sur un OGM qui prouvait sa grande toxicité : ses ordinateurs avaient été saisis, il avait été renvoyé sur le champ ,son étude détruite ,une honte absolue. Ces gens n’ont rien à voir avec la science.

Séralini

Séralini, c'est bien celui qui maltraite les rats pour faire des photos porno et qui ridiculise la recherche française au niveau mondial?

Les anti-OGM réinventent l'histoire

"Qui se rappelle de Pusztai un chercheur mondialement respecté en toxicologie qui avait fait une étude sur un OGM qui prouvait sa grande toxicité"

FOUTAISE

L'"étude" faite en loucedé par Pusztai (sans même que le directeur du labo en soit informé), très mal faite, parce que ce grand spécialiste reconnu dans son domaine, n'était pas compétent en toxicologie, a utilisé un protocole moisi, a communiqué directement à la presse au lieu de se confronter à ses pairs, et s'est ridiculisé dans la communauté scientifique.

sur le champ oui mais sur le

sur le champ oui mais sur le champ il n'y a pas d'ogm

les agriculteurs sont des imbéciles

Si je comprends bien les conclusions de cet article, les agriculteurs sont stupides, non seulement ils achètent plus cher une semence ogm qu'ils ne peuvent même pas multiplier eux même et en plus ils sont contraints d'acheter plus de produits phytos si le caractère de résistance ne fonctionne plus.
Ma conclusion est que cette étude doit être aussi foireuse que celle de GES!

2009 - Oui, je pense pareil.

2009 - Oui, je pense pareil. Et aussi pour le Mediator : certains prétendent qu'il n'est pas bon pour la santé. Ca signifierait que les scientifiques de Servier sont des cons. Que les médecins sont des cons de le prescrire. Que les malades sont des cons de le consommer, et que les autorités sanitaires sont des cons de ne pas l'interdire. Ri-di-cu-le !

2010 - Heinh, comment ? Il a été interdit ? Ah... bah ça veut dire que tous ceux là étaient effectivement des cons ? Oups...

Vous avez oublié une

Vous avez oublié une hypothèse :

Que anonymous est un con.

Si vous ne voyez pas la différence entre un médicament qui provoque dans quelques rares cas une maladie très grave et le rendement moyen d'une parcelle, on ne peut rien pour vous.

Tentez la greffe de cerveau, à tout hasard.

Agent Orange

Que vient faire l'agent Orange dans cette histoire?

C'est vraiment n'importe quoi.

Agent orange

"le "2,4-D" (un des constituants de l'agent orange qui a fait fureur au Vietnam)"

Quel est l'intérêt de cette information?

De se donner le frisson?

De discréditer ce site?