pratiques douteuses NYPD flaking Les pratiques douteuses du NYPD les pratiques douteuses du nypd 11531

FLAKING. L'expression est utilisée par certains policiers pour parler d'une pratique qui consiste à mettre de la cocaïne ou de l'héroïne dans les poches d'une victime innocente, histoire de pouvoir lui passer les menottes et atteindre un certain quota d'arrestations.

Stephen Anderson, ex-détective de la police de New York (NYPD), a affirmé récemment que le flaking était une pratique courante dans les escouades des narcotiques de Brooklyn et de Queens au sein desquelles il a travaillé. Superviseurs, détectives et enquêteurs s'y prêtaient ou s'en accommodaient, a-t-il précisé lors du procès d'un de ses anciens collègues de Brooklyn.


 [Lire l'article complet sur cyberpresse.ca]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :