Les trois huit en huit jours Les « trois huit » en huit jours les trois huit en huit jours 14876

Fakir poursuit, avec vous, son « dictionnaire des conquêtes sociales ». Aujourd’hui : les « huit heures ». Pendant un siècle, de grèves en défilés, le mouvement ouvrier les avait réclamées. Elles lui seront accordées en huit jours, sous la panique, au sortir de la Grande Guerre...

C’est un proche de Clémenceau. Pendant la Grande Guerre, il a dirigé de fait le ministère des Armées. L’armistice signé, il reste aux côtés de son Président du Conseil.


 [Lire l'article complet sur fakirpresse.info]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :