Licenciés ils doivent former leurs successeurs polonais Licenciés, ils doivent former leurs successeurs polonais licencies ils doivent former leurs successeurs polonais 14462

Des salariés du service client du groupe américain Newell Rubbermaid (stylos Waterman, Reynolds, Parker, etc.), du site de Malissard dans la Drôme sont en grève, ce mercredi, pour obtenir de meilleures conditions de reclassement mais également 1 000 euros de prime parce qu'en plus de perdre leurs emplois, ils doivent former les salariés polonais qui prendront leur place.

"Dans le cadre de la réorganisation en cours et le transfert de notre service clients de la Drôme vers la Pologne, il est prévu que quelques personnes de Pologne viennent se former dans la Drôme pendant une semaine ou deux", a indiqué Pierre Leclerc, DRH France du groupe Newell Rubbermaid.


 [Lire l'article complet sur humanite.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :