La mémoire de l'eau, retrouvée par Luc Montagnier...

Luc Montagnier, prix Nobel 2008 de médecine, a estimé qu'un vaccin thérapeutique du sida pourrait voir le jour dans "quatre ou cinq ans". Une petite phrase et la presse s'emballe. Pourtant, en 2007, il avait annoncé quelques découvertes surprenantes qui tendaient à confirmer la théorie de la "mémoire de l'eau". Détonnant... Mais la presse n'avait pas alors jugé utile de s’emballer... Un trou de mémoire, peut-être ?

La mémoire de l'eau

Deux chercheurs aux destinées uniques

Le professeur français Luc Montagnier, à l'origine de la découverte du rétrovirus du sida il y a 25 ans, a reçu cette année la récompense ultime du prix Nobel de médecine, partagé avec Françoise Barré-Sinoussi. Une fierté nationale saluée comme telle. On utilise même son nom, aujourd'hui, pour justifier de la retraite à 70 ans. Respect. De l'autre côté de la force, Jacques Benveniste, biologiste et chercheur régulièrement cité dans les classements des plus grandes... arnaques scientifiques de l'histoire, au titre de sa découverte controversée de la "mémoire de l'eau".

Quand la "mémoire de l'eau" refait surface

Quand le premier, porté aux nues, déclare qu'un vaccin thérapeutique du sida pourrait voir le jour dans "quatre ou cinq ans", la presse ne se prive pas de saturer les ondes pour diffuser la bonne parole, tant il est vrai qu'il s'agit d'une annonce majeure. Mais pour faire bonne mesure, il faudrait aussi signaler une conférence au cours de laquelle ce même génie de la science avait rendu un hommage posthume très appuyé à son collègue pourtant banni et discrédité, en octobre 2007. Cet hommage, s'il n'a aucune valeur scientifique, prend une toute autre saveur lorsque l'on étudie son contenu, particulièrement épicé en révélations : Luc Montagnier a en effet remis la "mémoire de l'eau" au goût du jour... Pas moins.

Cette conférence se tenait à Lugano (Suisse), le 27 octobre 2007. Et la première phrase de l'élocution de Montagnier est sans ambiguïté : "Cette conférence est un hommage à Jacques Benveniste, qui était un de mes collègues. Au début, je ne l'ai pas suivi dans ses percées tout à fait nouvelles mais il se trouve que mes travaux sur le virus du SIDA ont conduit à me rapprocher de ses idées". Par la suite, il présente les résultats de ses travaux sur le VIH.

Des organismes à génération spontanée

Montagnier déclare (entre autres) qu'il a constaté que lorsque du sang infecté était filtré de telle façon que plus aucune bactérie ni virus ne pouvait subsister dans la solution, certaines structures vivantes réapparaissaient spontanément après une vingtaine de jours. Autre découverte aussi surprenante : ces bactéries et virus qui émettent des signaux électromagnétiques dans le milieu... alors qu'ils en ont été extraits ! Etonnantes, ces découvertes détaillées par la prix Nobel (voir les vidéos), qui lui font dire que "l'information génétique peut-être transmise de l'ADN à quelque chose qui est dans l'eau". "Ceci est un pas de plus dans la science fiction. Je crois que Jacques Benveniste avait beaucoup d'idées très audacieuses. Moi, je suis un peu son tracé" a-t-il conclu.

Une science, deux chercheurs, trois possibilités

Il est curieux que les résultats de ces travaux n'aient jamais été relayés par la presse, pas plus que par la communauté scientifique. Peut-être attend-on de voir à quoi aboutiront finalement les recherches du professeur Montagnier. Mais si c'est le cas, pourquoi ne pas avoir fait preuve d'autant de prudence dans le cas Benveniste ? Un mystère sur lequel la science se penchera peut-être un jour...

Les vidéos originales sont disponibles sur le site colombre.it

 

SIDA Montagnier - Vidéo Vidéo originale de l'interview de Luc Montagnier le 27 octobre 2007 à Lugano (Suisse), s'exprimant sur les expériences de Jacques Benveniste, et de sa théorie de la "mémoire de l'eau".

Montagnier SIDA - Vidéo Vidéo de l'exposé de Luc Montagnier lors de la conférence "nano-elements from pathogenic microorganisms" de Lugano, le 27 octobre 2007. Il décrit ses expériences, ses résultats et tente de les expliquer.

 

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

votez pour cet article : WIKIO    partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : LIVE partagez cet article : MYSPACE partagez cet article : NETVIBES partagez cet article : TWITTER partagez cet article : VIADEO partagez cet article : SCOOPEO partagez cet article : Strumble Upon 

Catégories :

Mémoire de l'eau

Toute l'histoire de la mémoire de l'eau est racontée en détail dans le livré "L'âme des molécules" par F. Beauvais en lecture libre sur www.mille-mondes.fr

MEMOIRE DE L'EAU

Zut ! Ca signifierait que l'on pourrait attraper la scrofulante du Plésiosaure qui pissait dans l'eau il y a une soixantaine de millions d'années !

J'ai l'impression que politiquement, culturellement, intellectuellement, on fait un retour en arrière aux deux siècles passés. Pasteur, pardon, si tu peux nous voir ...

Les scientifiques ne forment pas une caste irréprochable, loin de là. Nombreux sont ceux qui ont sorti des travaux exemplaires dans certains domaines et ont exposé des études délirantes dans d'autres (je pense à Isaac NEWTON, pour les lois de la pesanteur, ses travaux sur la lumière, mais aussi sa recherche de la pierre philosophale !)
D'autres perdent un peu les pédales avec l'âge. Ne voulant blesser personne, je vous laisse faire des recherches.
Enfin, d'autres encore sont plus au service de grandes multi-nationnales qu'à celui de la recherche.
Pour exemple, certains ont bien signé à une époque des études indiquant que le chlordéquone pouvait être utilisé en toute sécurité par l'agriculture. D'autres ont bien validé des méthodes thérapeutiques qui ont déclanché des procès où la justice a tranché en disant qu'il y avait des responsables, mais pas de coupables !

Si l'on doit apprendre un jour que la matière a de la "mémoire" ou de "l'intelligence", je ferais bien plus confiance aux physiciens qu'aux biologistes. Et ces phénomènes ne seront pas aussi triviaux et ridicules que la théorie de la génération spontanée. Ils seront autrement plus complexes.
Lionel.

SIDA

tout ceci est bidon
ce professeur et sa connasse veulent nous tuer, c'est une guerre bvacterioloogique pour tuer les êtres humains du monde entier

dans quel but je ne sais pas, mais cela va chier dur pour ces deux individus.

En réponse à l'excité

Calmez-vous un peu et restez correct, de grâce...

comment peu ton parler avec

comment peu ton parler avec une telle vulgaritée... soit dans le vocabulair qui est la preuve d'un neandertalisme remanent ou dans les idées d'obscurantismes dont plusieur ici font preuves. n'oublions pas Galilée en 1616 ce faisant censurer par l'Inquisition et par le pape Paul V. maintenant on vois fleurir juste les commentaires de gens qui ne savent rien faire de leur esprit.

La mémoire de l'eau

Eau élément éternel

L’eau l’élément de notre vie qui peut nous faire rêver.
Nous pouvons lui faire subit les pires traitements sans jamais la détruire.

Un élément qui fait circuler notre sang dans les plus petits vaisseaux capillaires de notre corps,et qui en ressort pour aller nourrir des fleurs
Eau qui arrive de l’éternité. Et continuer dans l’éternité.
Qui est passée par les dinosaures et autres espèces qui ne seront jamais connues.
Qui sert à tout, même à construire nos maisons.
Qui est peut être la masse noire au fond de l’univers
Que l’on appelle trou noir.
Qui sert d’aspirateur dans la voie lactée.
Dans lequel vit peut être d’énormes animaux.
Matière qui se transforme en neige et en glace,
Pour en faire de superbes sculptures et ne laissant ni traces ni pollutions.

La mémoire de l'eau

Eau élément éternel

L’eau l’élément de notre vie qui peut nous faire rêver.
Nous pouvons lui faire subit les pires traitements sans jamais la détruire.

Un élément qui fait circuler notre sang dans les plus petits vaisseaux capillaires de notre corps,et qui en ressort pour aller nourrir des fleurs
Eau qui arrive de l’éternité. Et continuer dans l’éternité.
Qui est passée par les dinosaures et autres espèces qui ne seront jamais connues.
Qui sert à tout, même à construire nos maisons.
Qui est peut être la masse noire au fond de l’univers
Que l’on appelle trou noir.
Qui sert d’aspirateur dans la voie lactée.
Dans lequel vit peut être d’énormes animaux.
Matière qui se transforme en neige et en glace,
Pour en faire de superbes sculptures et ne laissant ni traces ni pollutions.

la mémoire de l'eau

Ayant lu le livre de la mémoire de l' eau je pense qu'il y a des expèriences qui ne trompent pas.D' ailleurs, c' est intéressant de les comprendre avant de les juger,( comme on s' est bien faire en france).Je crois à cette mémoire, même celle que nous avons en nous....Continuer M. MONTAGNIER vos recherches, et n' hésiter pas à démontrer les expèriences,et les dévoiler aux services pubics... MERCI ENCORE

la mémoire de l'eau

Pour valider une découverte scientifique il faut respecter certains protocoles or le Dr benveniste n'a pas toujours respecté ces protocoles(notamment en double aveugle).Le magazine science et vie en a traité au debut des 90's.

Le Dr Boucheriet a prouve ca et il fait des autre decouvertes

va voir le Dr bouchereit et consulter leur site web il fait des analyse globale en 10 minutes

science et vie

si vous faisiez une revue bibliographique des journaux à comité de lecture plutôt que de lire science vie (junior ?) vous arriveriez au résultat inverse : les protocoles en double aveugle ont été respectés et plusieurs équipes ont reproduit les résultats (c'était même une des conditions de Nature lors de la parution de la publication de J. Benveniste).
Mais évidemment lire les articles plutôt que Science et vie c'est fatigant.

Concernant la démarche scientifique et la recherche, je vous conseille de ire Paul Feyerabend "contre la méthode", "un cas de censure en science" de Michel Schiff et "structure des révolutions scientifiques" de Thomas Kuhn. Mais bon, attention, il faut lire, ce sont des livres, sans images.

Vous racontez n'importe

Vous racontez n'importe quoi.

La parution dans Nature était au conditionnel. Depuis, Nature a dit que c'était du flan.

Et toute la communauté scientifique a critiqué le procédé.

Vous êtes un désinformateur du net.

la mémoire de l'eau

"Valider en repectant les protocoles". Oui mais nombre de découvertes sont faites par des novices en "sciences officielles". Ce n'est pas pour autant qu'elles n'ont pas de valeur ou qu'elles ne sont pas réelles. Aux dits "scientifiques", s'ils le souhaitent, de les mettre en équations et d'en déposer moulte brevets comme savent si bien le faire nos voisins à l'ouest. Mais de grâce ne critiquons pas les pas de l'humanité quelquefois mal habile mais toujours en avant. Principalement quand le mercantilisme ne s'en mêle pas.

la mémoire de l'eau

"Valider en repectant les protocoles". Oui mais nombre de "découvertes" sont faites par des novices en "sciences officielles". Ce n'est pas pour autant qu'elles n'ont pas de valeur ou qu'elles ne sont pas réelles. Aux dits "scientifiques", s'ils le souhaitent, de les mettre en équations et d'en déposer moulte brevets comme savent si bien le faire nos voisins à l'ouest. Mais de grâce ne critiquons pas les pas de l'humanité quelquefois mal habile mais toujours en avant. Principalement quand le mercantilisme ne s'en mêle pas.

le fait qu'il ne respecte pas

le fait qu'il ne respecte pas tous les protocoles scientifique ne signifie en aucun cas que les résultats seront voués à être faux.

En double aveugle n'est pas scientific

Qu'est ce que vous voulez dire par les protocoles en double aveugle? Maintenant on sait que vouloir extraire la conscience humaine des expériences scientifiques n'est pas valable. La consicence, la pensée, l'intention de l'expérimentateur influent sur le résultat des expériences. Dans le monde quantique, quand on observe les particules extrêmement petites, c'est l'intention de l'observateur qui fait apparaître la particule... Il n'y a pas une réalité qui existe indépendament de nous, hors de nous. Nous somme intimement liés à la réalité que nous observons. Si une particule devient une particule là où un observateur la cherche, pourquoi pas l'âme de la molecule apparaît quand l'experimentateur voulait que ça apparaît? C'est normal si ces phénomènes apparaîssent pas si l'expérience est faite avec des machines, ou des expérimentateurs ignorants qui ne savent pas de quoi s'agit-il.

Il aurait fallu lire le

Il aurait fallu lire le docteur benveniste lui meme (Ma verité sur la memoire de l'eau préfacé par le prix nobel de physique Brian D. Josephson). Tu aurais su qu'il s'est plié à tous les protocoles. mais comme son idée bouleversait les siècles de théorie, alors tout a été fait pour le reduire au silence. Car les conséquences sur l industrie pharmaceutique et la médécine aurait été catastrophique.

j'espere que Montagnier pourra vraiment continuer ce travail.

"croire" en la mémoire de l'eau....

tout est dit.....

Si tu veux faire référence

Si tu veux faire référence à des scientifiques pour justifier tes dires, commence à te renseigner sur tes bases parce que Pasteur (adepte de la génération spontanée) n' a été qu'un usurpateur de plus et rendons à César ce qui appartient à César c'est Monsieur Béchamp que tu devrais citer...

Pour l'anonymous : Bah tiens

Pour l'anonymous : Bah tiens oui bien sûr :-)

Voire même on se demande si c'est pas le petit cousin du sieur Béchamp qui lui aurait émis l'idée lors d'un repas d'anniversaire...

Plus sérieusement c'est là une des thèses des "anti", "anti-vaccinations", "anti-médecine", des rois du grand complot et de la malveillance des scientifiques qui voudraient dominer le monde.

Et César? N'est-ce pas à lui que nous devons la définition du Barbare comme archétype du Gaulois alors qu'aujourd'hui nous savons que les routes romaines sont simplement venues recouvrir les voies celtes et que la culture Celte n'était pas moins évoluée que celle des Romains mais moins centralisée.

Pour ce qui est du reste du sujet un scientifique est avant tout un curieux et comme tout le monde il peut se tromper. J'ajouterai à la liste des éminents Nobels dévoyés le Pr Richet, prix Nobel qui a découvert la réaction d'anaphylaxie (allergie immédiate) traité comme un fou lors de ses premières publications, adulé et encensé ensuite et mis au ban de la société scientifique quand il s'est intéréssé à l'ésotérisme.

Je pense qu'il faut savoir leur reconnaître leur génie, admirer leur humanité et accepter leurs faiblesses.

culture gauloise?

je ne pense pas que la culture gauloise est comparable à la culture romaine. Entre un menhir et une voie romaine, il est clair que la voie romaine est plus utile. Plus concrètement, il est indéniable que si les vaccins ont considérablement amélioré nos conditions de vie, ils peuvent aussi être destructeur, d'où l'existence "d'anti-vaccin" et plutôt que de les faire passer pour des personnes en dehors de la réalité, il vaudrait mieux avoir de la compassion pour eu, qui souvent on vécu une mauvaise expérience vis-a-vis des vaccins qui à peut être détruit leur vie.

culture générale

Il relève maintenant de la culture générale que les Gaulois étaient une haute culture qui avait effectivement une vision moins utilitaire de la vie que Rome.

Cette culture romaine dont la culture moderne occidentale est issue, à force d'utilitarisme a fait de vous une ressource de plus, vaguement humaine.

La compassion que vous exprimez pour les victimes des vaccins montre bien que les plus hautes qualités humaines résistent à ce rouleau compresseur. Merci de cet exemple d'intelligence de coeur.

Bien à vous.

méthode scientifiques anarchistes

pour le menhir, peut on le prouver scientifiquement en double aveugle?

mémoire del'eau

pauvre type!

> je ferais bien plus

> je ferais bien plus confiance aux physiciens qu'aux biologistes.

Je suis biologiste, et je vous rassure, je ne "crois" ni en la mémoire de l'eau, ni en l'homéopathie, ni (AAAAHHH) à la génération spontanée.

Je pense qu'il y a autant de scientifiques "aveuglés" par leurs croyances intimes (en l'homéopathie par exemple, si la personne en prenait depuis son enfance, il y a peu de chances qu'elle abjure sa pratique) en biologie qu'en sciences de la matière.

En biologie aussi nous aiguisons notre esprit critique, notamment face aux attaques des créationnistes, des tenants de théories pseudoscientifiques (expansion terrestre par exemple) etc ...

Philippe C.

L'eau est-elle une matière comme les autres ?

Eh bien, ce sont effectivement des physiciens qui ont prouvé que l'eau a bien une mémoire... Le terme "mémoire" n'est cependant pas le terme le mieux choisi. Disons simplement que l'eau est capable de restituer à l'identique les ondes électromagnétiques qu'elle emmagasine, ce qui est unique. L'eau est un élément très sensible et très complexe. Pour en percer tous les secrets, il faudrait être à la fois docteur en physique, en chimie et en biologie...

"J'ai l'impression que

"J'ai l'impression que politiquement, culturellement, intellectuellement, on fait un retour en arrière aux deux siècles passés. Pasteur, pardon, si tu peux nous voir ..."

Bref rappel:
1-Pasteur maîtrise le développement ou l'absence de développement de micro-organismes selon la présence ou non des germes contenues dans l'AIR.

2-Le professeur Luc Montagnier, co-découvreur du virus du sida en 1983 et Prix Nobel de médecine 2008, a été recruté par une université chinoise. Laquelle s'est engagée à fonder un institut à son nom. Pourquoi?
A l'âge de 65 ans, la loi française lui avait imposé de prendre sa retraite!

3- ces travaux montrent que certaines séquences bactériennes et d’ADN viral induisent des ondes électromagnétiques de basse fréquence dans des hautes dilutions AQUEUSES.

Pour être tout a fait honnête avec vous je n'ai pas envie de passer une heure à reprendre point par point vos âneries! il est facile de se prendre pour un grand critique en citant des scientifiques corrompus ou les recherches sur la pierre philosophale qui est avant tout symbolique. On vous cite Galilée de temps en temps? Critiqué désapprouvé à son époque, ce n'est qu'au XVIIIe siècle qu'on admettra ces théories sur l'héliocentrisme.
La science est une sorte de compilation objective de recherches menées pas des hommes dont le point de vue est subjectif: chacun à ses convictions!
Vous mélangez tout sans vous être véritablement informé sur le sujet.
Avant de montrer au monde entier votre inculture relisez vous: l'orthographe n'est pas une science obscure!

Alice.

La MEMOIRE DE L'EAU

Bonjour,

La mémoire de l'eau existe !

Et si ce "petit quelque chose" de Montagner est analogique à l'anamnèse du malade, c'est à dire à sa manière de réagir à son mal, ce "petit quelque chose" (l'INFORMATION)va, via les récepteurs nerveux, aboutir au génome par impulsions ondulatoires ordinatrices, et déclencher une cascade d'effets. (Dossier du Pr. PADIRAC chez Polytechnica)

Mais cette CARTE il faut la trouver, et ce travail étoffe les nuits d'insomnie (Dixit Dr. SENN)

Je suis le concepteur de la THÉRAPIE INFORMATIVE GÉNIQUE HOLISTIQUE, pour laquelle j'ai élaboré une méthode fiable et je n'ai aucun problème pour trouver la CARTE analogique à la manière de réagir du malade à son mal.

Pr. Pierre CARLON
02, Chemin Bouichère
11300 ROQUETAILLADE
Tél : 0468205662

Mémoire de l'eau (entre-autres)

Il faut rester humble devant l'inconnu.
Newton a d'abord observé un phénomène, il en a aussitôt, mais ensuite, tiré des conclusions.
Aujourd'hui, la Science a quasiment expliqué tout ce qu'elle pouvait expliquer. Parce que c'était le plus facile.
Il lui reste le plus difficile. De vastes espaces à découvrir et à expérimenter, c'est tout ce qu'elle observe (lorsqu'elle n'est pas aveugle) mais qu'elle ne peut pas expliquer. Et le champ est vaste.
Cela devrait pouvoir occuper les scientifiques pour les quelques siècles à venir.

Mémoire de l'eau

Remettons donc le pendules à l'heure !

Les scientifiques ne se précipitent pas (comme vous le faites) parce qu'une équipe, (fut-elle celle de Montagnier) aurait (vous oubliez de nombreux conditionnels) obtenu des résultats qu'elle ne sait expliquer pour le moment.

Car fondamentalement, le problème est là : un scientifique (de renom, qui a été récompensé en biologie pour une découverte bien spécifique) prétend avoir obtenu des résultats physiquement inexplicables.

Le principe de mémoire de l'eau, vu par Benveniste, à bel et bien été enterré, car il a été démontré que le phénomène n'était pas reproductible et qu'il était basé sur des données fausses et des résultats falsifiés.

De nombreux chercheurs, biologiste ET physiciens ont investi du temps dans ces divagations pour finalement, très déçus, comprendre que l'on s'était clairement payé leur tête. Ça n'incite pas à recommencer de si tôt (la supercherie n'ayant même pas dépassé le stade de la biologie, alors des physiciens avaient commencé à creuser des pistes -- sans résultat --, car Benveniste n'était pas non plus n'importe qui et qu'en plus il était de bonne foi).

Surtout qu'on se retrouve exactement dans le même cas de figure : un biologiste a affaire à un phénomène qu'il ne peut expliquer, alors il botte en touche en disant « ce n'est plus de ma compétence (biologie), ça devient donc un problème pour les physiciens » et en évoquant une hypothèse très improbable qui a déjà été explorée en son temps... Les physiciens, eux, et c'est bien normal, font de la résistance !

Un des principe scientifique de base est :

« plus une hypothèse est hors du commun, plus les faits doivent être hors du commun »

Hors pour le moment, il n'y a pas de faits (encore moins hors du commun), en dehors les dires de J.L. Montagnier sur ce qu'il AURAIT constaté dans SON laboratoire. Prix Nobel (de biologie, bien mérité !) ou non.
C'est un biologiste, pas un physicien. Et des physiciens ont étudié et d'autres continuent à étudier l'eau.

--

DÉCLARATION LÉGALE
===============
Je jure sur l'honneur ne chercher à nuire à personne en particulier ou en général par mes propos pour quelque raison que ce soit.
La seule finalité de ce message est de partager mon point de vue avec les autres lecteurs de ce site, à titre informatif ou contradictoire.
Si, par hasard, une inexactitude s'était glissée dans mes propos, je m'en excuse par avance et serait heureux de pouvoir, en terme de droit de réponse, vous lire via ce forum ouvert.
Merci.

...

Bonjour, merci pour votre commentaire...

"Hors pour le moment, il n'y a pas de faits (encore moins hors du commun), en dehors les dires de J.L. Montagnier sur ce qu'il AURAIT constaté dans SON laboratoire. Prix Nobel (de biologie, bien mérité !) ou non."

-> La présentation de ses résultats (voir vidéo) a été faite il y a plus d'un an. Force est de constater que les chercheurs ne se bousculent pas au portillon pour en savoir plus.

C'est tout ce qui est dit dans cet article...

@micalement

Paroles et transparents ne sont pas des faits

La vidéo ne sous entend pas qu'il y ait eu publication, juste une communication : on y trouve juste des transparents et des dires, pas des faits.

Ce n'est donc pas étonnant que personne ne se précipite : ce n'est pas très motivant, et encore moins suffisant, pour engager les crédits d'un labo.

Au moins, avec Benveniste, il y avait des faits publiés, qui, même s'ils étaient faux, pouvaient justifier de s'y intéresser (ainsi que la renommée du chercheur qui s'est stupidement discrédité en refusant de reconnaître son erreur -- chose que personne ne lui aurait reproché --).

Là, à ma connaissance, il n'y a rien. Que des mots et des dessins pendant une communication lors d'un séminaire douteux (Benveniste archives, on a déjà donné).

Dans ces conditions, personne ne courra derrière lui, sauf, probablement, les suspects habituels, à savoir les marchands de poudre de perlimpinpin homéopathique, qui se font des c... en or en vendant du placebo...

Abuser de la crédulité des gens (tous milieux confondus) pour les escroquer et leur pomper de l'argent, ça, ça me révolte. Désolé !

très bien dit!

Alors, pour le placebo, allez dans les hôpitaux; la crédulité des gens remplit les cabinets des mèdecins dont les constats médicaux ne sont pas souvent passés au crible du bon sens; quant à pomper de l'argent personne n'est mieux placé que les labo pharmaceutiques, les grands pontes de la mèdecine, et surtout l'industrie de "la santé".
Alors vous auriez beaucoup d'occasions de révolte si vous étiez un observateur sincère de ce qui existe actuellement.

Normalement, s'il n'y a plus

Normalement, s'il n'y a plus de molecules, il ne doit pas y avoir les réactions. Mais dans le cas où il y a 10% des expériences qui montrent que la réaction continuent à y avoir lieu sans aucune existence de molécule, ce pourcentage est déjà suffisamment élévé pour valider Beveniste. D'ailleurs, tout le monde le sait que les particules extrêmement petites resemblent plutôt à la concience humaine qu'une chose, une matière inerte. Les particules existent là où l'intention de l'observateur espère la trouver. Les protocoles double aveugles ne sont pas valables, tout simplement parce que la réalité que nous observons est intimement imbriquée avec la conscience des experimentateurs. Si l'eau a de la mémoire, elle peut oublier aussi.
Pendant des années, je souffrais de l'allergie aigue à toute sorte de choses. Aucun medecin n'a pu me guérir. Il y deux ans, j'ai décidé de parler à mon corps. Et mon allergie était entièrement disparue. Comment la medecine peut expliquer ça? Pourtant cette expérience n'est pas reproductible à 100%, même pas à 10%, même pas à 1%... ça a marché pour moi... Je sentais une différence nette avant et après que je parlais à mon corps. Imagine qu'on essaie de reproduire mon expérience avec double aveugle, avec un robot... et après on m'accuse d'être une arnaque, charlatan etc...

"ça marche"

Argument classique des croyants.. "Lourdes ça a marché avec moi donc c'est vrai...." On est si loin du raisonnement scientifique.

C'est sans doute plus simple...

... et la contamination de laboratoire, ça existe et peut expliquer bien des résultats inexplicables!

Ou alors il y a bel et bien qqchose à découvrir. Après tout, même si l'on ne croit pas soit-même à l'homéopathie (qui soigne avec des pilules au principe actif si dilué que la probabilité d'en avoir ne serait-ce qu'une seule molécule dans sa pilule est proche de zéro!), il est parfois troublant de constater un effet sur un nourisson ou un jeune enfant qui n'a aucun a-priori et qui n'est sans doute pas encore sensible à l'effet placebo?

Sue ce même sujet, il ne faut pas oublier non plus que de puissants lobbies pharmaceutiques friands de vendre du vent coutant peu à produire cherchent toujours un crédit scientifique a leur petites pilules hyper diluées et que la "mémoire de l'eau", c'était un peu le cadeau tombé du ciel! Ceux qui ont bu boiron ;o)

Homéopatie et bébé ?

Comme disait un médecin (un vrai, pas homéopathe) :

« La grippe ? Si on la soigne (avec de vrais médicaments), il faut compter 15 jours, sinon il faut environs deux semaines ! ». Ça marche aussi pour les gastro du bébé.

[humour noir] Qui a écrit, déjà : « Il existe deux sorte de maladies : celles dont on guérit et celles dont on meurt ! » [/humour noir]

Quant à la probabilité d'avoir une seule molécule active dans une pilule après dilution, elle est tellement proche de zéro qu'on peut dire que, sur Terre, la pilule est bien l'endroit le plus improbable pour y trouver une molécule (sauf contamination bien plus risquée par le labo, bien sûr) !

Et, quand bien même il y aurait quelque chose à découvrir, on ne l'a pas encore découvert ! Il est donc impossible de mesurer quoi que ce soit (d'ailleurs les expérimentations sérieuses en double aveugle qui ont été faites ont permit de situer « l'effet bénéfique » ou les effets secondaires (autre que ceux de la formulation du « QSP », en général un sucre) au même niveau que celui du placebo. CQFD l'a été démontré, et ce, depuis des années !).

C'est donc, et je me permet de le dénoncer haut et fort, une méthode qui ne repose sur RIEN et une manière très économique de gagner beaucoup d'argent (et ça, ça s'appelle du charlatanisme !).

Pour en revenir à Montagnier et rester un tant soit peu dans le fil, il faut toujours commencer par les hypothèse les plus probables avant d'envisager les moins probables. Cf. le principe du « rasoir d'Occam » (« pluralitas non est ponenda sine necessitate » [comprendre : ne pas compliquer les choses plus que nécessaire]).

C'est ce que je reproche principalement à cette communication de Montagnier.

Le conservatisme obscurantiste des suppôts du Conseil de l'Ordr

Justement, les homéopathes sont de "vrais" médecins (comme vous dites), puisqu'ils ont reçu la même formation que leurs collègues allopathes. Ils ont suivi une spécialisation en homéo ensuite, mais à la base ils sont généralistes.
Et c'est bien ça qui emmerde le Conseil de l'Ordre : quoi qu'on puisse en penser, ils font partie de la maison !
Rappeler le principe du rasoir d'Occam à M Montagnier est une insulte à son égard, vous n'imaginez pas qu'il vous a attendu pour faire le tour des "possibles" explications à son problème ?
J'aime bien votre préambule démontrant l'efficacité prodigieuse de la médecine allopathique dans le traitement de la grippe, je n'aurais pas mieux dit !

Médecins et esprit critique

Le fait que les homéopathes soient médecins ne donne aucune indication sur leur capacité à exercer leur esprit critique.

Je connais un médecin qui ne croit pas à l'existence des virus (VIH en particulier). Je précise qu'il est homéopathe et naturopathe.

Je connais même un prix nobel qui a vu (?) "spontanément" apparaître des bactéries (aussi complexes qu'un porte avion) dans de l'eau filtrée. Il faut croire que ce prix Nobel n'a pas fait "le tour des possibles".

Et je connais un tas de gens diplômés qui ne comprennent pas la différence entre vérifier et expliquer. On peut vérifier le difficilement explicable.

On peut donc vérifier si les expériences de Benvénistes donnent bien les résultats qu'il proclame dans Nature. Certains l'ont tenté ... en vain.

De la même façon le double aveugle permet de vérifier l'efficacité réelle (outre l'effet placebo) d'un traitement.

En vain pour l'homéopathie. Dont acte.

Bien évidemment certains vous diront "ah mais chez moi ça marche". Ce que diront aussi ceux qui se soignent avec les cristaux, avec les étoiles, avec la poudre de Perlimpinpin etc ...

L'acharnement à trouver des faits "a posteriori" pour étayer une conclusion "a priori" n'honore pas ceux qui se disent scientifiques.

On retrouve d'ailleurs les mêmes modes de pensée, le même déni de la réalité, le même dénigrement du monde scientifique, face aux autres "pseudo-sciences", comme le créationnisme ou l'intelligent design.

Philippe C.

L'être humain n'est pas fou.

L'être humain n'est pas fou. si après plusieurs décennies, beaucoup de personnes utilisent encore l'homéopathie, c'est que nombreux sont ce qui ont obtenus des résultats. 8Il faut savoir rester humble face à des mystères. On essaye de réaliser l'irréalisable alors que l'on ne sait pas faire de chasse d'eau qui ne fait pas de bruit. Il n'est pas forcément nécessaire de comprendre si les faits prouvent que cela fonctionne.

jurer n'est pas jouer ...

Juste une question : vous vous posez en faux face aux propositions de Montagnier : avez-vous une expérience propre à nous communiquer concernant cette question ou bien est-ce juste votre sentiment ou votre intuition dont vous nous faites part ?

Génération spontanée

Bonjour,

quand on connaît la complexité d'une bactérie (mais combien des lecteurs de ce fil la connaissent vraiment ?), peut-on croire un instant qu'un tel édifice peut apparaître "spontanément" dans de l'eau ?

Quand je dis "édifice", le mot est faible, chaque protéine de la bactérie (qui en compte des milliers de différentes) est un assemblage précis de centaines, voire de milliers, d'acides aminés, changez l'un d'entre eux et il est probable que la protéine soit inactive.

Et je ne parle même pas de sa membrane, de ses ribosomes, de ses plasmides ...

Pour ceux qui ne se rendraient pas compte de l'absurdité de ce qui est écrit dans l'article, remplacez le mot "bactérie" par "sardine".

Croiriez vous une seconde qu'une sardine puisse "spontanément" réapparaître dans de l'eau, simplement parce qu'elle en aurait gardé une "signature" ?

Pour se porter "en faux" contre les déclarations de Montagnier, il suffit de faire jouer son sens critique.

On pouvait croire à la génération spontanée au XIX, pas au XXIème siècle.

Philippe C.

Bactérie ?

Relisez donc l'article ! Il n'est pas question de bactérie mais de virus : une molécule d'ARN soit 4 bases.

Quand on veut critiquer, il faut au moins savoir de quoi on parle !

Je vous invite à lire

Je vous invite à lire l'article wikipedia consacré à ce sujet.
Vous me répondrez qu'un article de cette encyclopédie du pauvre n'a aucune valeur mais il faut lui reconnaitre le mérite de rappeler que cette polémique est allée bien au delà d'une simple discussion scientifique.
Les véritables esprits scientifiques (c'est à dire les esprits curieux et critiques) n'ont pas été les plus bruyants à cette époque. J'admire donc la témérité de celui qui ose affirmer que tout ou que rien n'a été démontré...

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9moire_de_l'eau

J'ai confiance en Montagnier

Pourquoi? Outre qu'il est un chercheur qui trouve; qu'il ne se contente pas de se réfugier dans les pénates confortables de "l'académie des sciences"; qu'il ose reprendre à son compte la filière de recherche de Benveniste(paix à son âme!), qu'il explique le résultat de ses expériences l'amenant à reconsidérer(alors qu'il était contre) le postulat de Benveniste...alors là respect!
Et tous ceux qui sont contrariés par sa nouvelle orientation démontrent qu'ils ne sont pas de purs scientifiques puisqu'ils récusent les résultats d'une expérimentation solide, faite par une équipe solide et fiable dont le chef de file, Luc Montagnier, vient, en plus, d'être reconnu par les sommités mondiales. Eh, oui! ça en bouche un coin! Dur d'être intelligent de nos jours et de sortir du train-train habituel.

confiance en Montagnier ?

Moi , pas trop !
Quand on s'attribue une découverte ( rétrovirus du sida ) faite par un autre :le professeur Chermann et son équipe ( dont F. Sinoussi , prix Nobel) moi , je trouve toutes les positions ultérieures de ce chercheur , suspectes...

En 1974 , il n'existe pas , à l'Institut Pasteur, de département de rétrovirologie; le labo du professeur Chermann est rattaché , ADMINISTRATIVEMENT , à celui de Montagnier qui , lui , s'occupe d'oncologie ! C'est d'ailleurs Chermann qui fait les cours sur les rétrovirus , à l'Institut et Montagnier ceux sur les virus !
On ne peut être spécialiste en tout : le domaine de Montagnier est la virologie et non pas la rétrovirologie ...etc etc

Le Nobel ,récompensant la découverte effective du VIH revenait au Professeur Chermann, et non pas à Montagnier..
Donc , à partir de là , je me méfie !!!

croire ou savoir?...

je voudrais juste dire que:
c'est quand même plus incroyable de croire à un soi-disant effet placebo qu'à l'action de l'homéopathie, même à haute dilution?
c'est quand même plus cartésien de croire, ou plutôt d'envisager, la mémoire de l'eau, la trace électromagnétique, la conservation d'énergie, donc d'information, que de croire à un effet placebo qu'on nous sort comme ça comme un lapin de son chapeau?
peut-on seulement prouver scientifiquement l'effet placebo?
comment cela fonctionne-t-il? quels en sont les mécanismes, les ressorts? quel est le support de l'information?
parce qu'on dit aussi que l'homéopathie fonctionne avec des animaux de batteries, qui n'ont aucune conviction sur ce qu'ils ingèrent... on parle alors de la conviction du thérapeute, de celui qui donne les granulés...
mais de quelle nature serait donc cette information transmise alors???!
c'est ça que je trouve incroyable, c'est que les explications données parfois par les détracteurs acharnés de l'homéopathie sont bien plus fantaisistes, fantastiques, scientistes, qu'autre chose, et reposent sur des éléments tout aussi, voire plus qu'infondés!!!!
où donc est la logique et l'honnêteté intellectuelle?...

Jeune biologiste

L'effet placebo est le pouvoir de l'esrpit sur le corps.
Aussi étrange que cela puisse paraitre un patient qui à l'espoir de guérir (d'un cancer par exemple) à plus de chance de s'en sortir que celui qui se laisse mourir.
L'effet placebo n'est pas à remettre en cause.

Ce qui est intéressant ici c'est que l'on s'interroge sur les conséquences d'avoir mis de l'eau en contact avec un pathogène. Les mesures (un peu aléatoires me semble t'il) sont effectuées sur l'eau. On évite ainsi l'éternel débat sur l'effet placébo.

Le problème c'est que mesurer des ondes électromagnétiques à basse fréquence me parait un peu mystique quand on s'intéresse à la biologie. Et je ne comprend pas pourquoi l'ADN d'un virus ou d'un mycoplasme donne du signal semble t-il de façon systématique, alors que l'ADN des lymphocytes semble ne pas partager cette propriété.
Un peu bizarre...

Croire ou savoir: effectivement, il faut choisir

J'ai déjà réagi point par point à cet article ici:

http://zetein-sciences.blogspot.com/2008/12/la-mmoire-de-leau.html

J'espère que cela vous apportera des réponses.

Cordialement,

zsciences

Etonnant : )

Bonjour,

Je ne comprends même pas qu'il y ait tant de débats sur cette question. Que vous vous posiez en défenseurs ou détracteurs de cette théorie de la "mémoire de l'eau" il y a certaines choses que le simple bon sens peut nous faire saisir, même intuitivement.

D'abord la pensée scientifique moderne si elle a permise la création d'outils de plus en plus précis n'explique rien en soit, elle ne fait que constater ce qu'elle peut inclure dans le cadre de ses perceptions, elles-mêmes dépendantes au final de l'observateur et de son ouverture d'esprit sur les possibles (créations d'hypothèses).

Ensuite il ne faut pas oublier que la nature que nous "découpons" en petits bouts pour mieux la saisir et en comprendre finalement bien mal le fonctionnement est de fait un tout. La physique quantique est passée par-là depuis l'époque de Newton et elle devrait nous inciter à plus de modestie : toute chose a une influence sur toute chose et nous n'y pouvons rien !

Finalement cette histoire de la mémoire de l'eau ne démontre que les querelles de chapelle de la recherche moderne et non sa capacité a comprendre et expliquer l'univers. A mon avis la portée des découverts déjà réalisées tous azimuts n'a pas été réellement comprise puisque elles ne débouchent que sur très peu d'applications concrètes pour notre bien être commun.

Il est en effet possible de se servir de n'importe quel support naturel comme vecteur d'information en personnalisant celle-ci en fonction de la cible pour obtenir l'effet désiré. Ceci a déjà maintes fois été constaté mais non expliqué et donc compris, d'où les incompréhensions régulières lorsque l'un de ces support entre en interaction avec un support de même nature sans qu'aucun "contact physique" ne puisse être constaté (comme dans le cas de l'eau ici).

Mais tout est "quantique" mesdemoiselles, messieurs, des ondes cérébrales aux électrons qui balayent nos écrans en ce moment même ;)

montgne, eh!.

juste un essai

Montagnier

Montagnier: prix Nobel pour la découverte en 84 du rétrovirus du sida. ( protocole de découverte non respecté donc prix ou pas découverte nulle et non avenue.) Déjà un prix Nobel avait été attribué à Baltimore et ????? pour leur découverte de la trancriptase inverse comme la signature de la présence d'un rétrovirus, ce qui était faux. Maintenant ce cher Montagnier veut récupérer les découvertes de Benvéniste sur la mémoire de l'eau. Ah ce Montagnier, in scientifique ? Oui. Honnête? Non.

Montagne? eh!

Donc comme apparemment je peux écrire, j'y vais. Sans doute ne remercierons-nous jamais ce cher^professeur Montagnier aux compétences indiscutables, tant scientifiques que commerciales, les premières étant au service des secondes. Tout d'abord sa découverte du rétrovirus du sida est illicite puisque les protocoles de découverte d'un rétrovirus n'ont pas été respectés. Il faut dire qu'un prix Nobel antérieur délivré à Martin et Baltimore pour leur découverte de la trancriptase inverse comme signature spécifique de la présence d'un rétro-virus était déjà un fiasco. Désormais il va s'attribuer les découvertes de Benvéniste et faire de l'argent avec. Beurk Montagnier.

ya pas que Montaigne, euh Montagnier.

Non non ya pas que Mont..;, ya ausii plein de choses, exzemple retour du vaccin hépatite B, mlgré plusieurs millions de vaccinés, le ombre de personnes atteintes serait multiplié par deux, il faudrait revacciner. En plus les problèmes liés au vaccins c'est du pipeau. Mais souvenez-vous pour le nuage de TchernobyL. En plus on nous prépare depuis pas mal d'années à l'arrivée d'une pandémie et bientôt, hop vaccination obligatoire vraisemblablement. Dernière mot, la caisse primaire d'assurance de Nantes avait réalisé en l'année?( Mais c'était après Mathusalem) un étude sur les personnes vaccinées contre la grippe et les non vaccinées. Bilan , 0,5/100 d'ecart pour le nombre de grippes entre vaccinés et non vaccinés. ( en faveur des non vaccinés) et 20/100 de frais médicaux en plus chez les vaccinés. Conclusion nationale:le vaccin protège etc etc... Bla bla

LA MEMOIRE DE L'EAU

Que le commentaire intitulé ETONNANT est juste ! N'oublions pas que la pensée va beaucoup plus loin que ce que nous croyons, n'oublions pas que TOUT est vibration. Seulement le problème est que nous n'avons pas les moyens pour mesurer tous ces effets, bien qu'il existent bien des choses qui sont invisibles et non mesurables, ce qui nous emmène à la foi.
J'ai la capacité de magnétiser l'eau, capacité qui permet de transférer des vertus à l'eau, directement ou à distance puisque au niveau énergétique les notions d'espace et de temps n'existent pas.
Je vous recommande le site de EMOTO, chercheur japonais sur la mémoire de l'eau ; vous serez grandement surpris !!
http://www.masaru-emoto.net/english/dr.emotos_message_2.html

Fusion froide, mémoire de l'eau et critères de publication

Pour la mémoire de l'eau, si certaines expériences ont été falsifiées, il n'en reste pas moins que les phénomènes que mentionne Montagnier intriguent nombre de scientifiques dans le monde. Tous ne l'expriment pas de façon aussi "grand public" car il n'est pas bon pour une carrière d'être un "whistleblower", dans quelque domaine que ce soit : l'homme est suiviste - cela, les expériences de psychologie comportementale du XX° siècle l'ont amplement démontré…

Et entre besoin d'innover pour se faire remarquer d'un côté, et besoin de croûter en suivant les sentiers battus de la recherche de l'autre, pas besoin de se demander vers où penchent la majorité des chercheurs...

L'affaire est compliquée par cette histoire de fraude, mais elle m'en rappelle une autre, celle de la fusion froide. Dans ce dernier cas, une chose est sûre : la raison pour laquelle il n'y a pas eu (ou très peu) de recherches sur le sujet c'est que les premiers résultats d'expérience probants, quoique reproductibles, ne l'étaient *pas assez souvent* pour assurer, sans engager d'énormes frais, une publication selon les critères (par ailleurs tout à fait justifiés) mis en place par la communauté et les publications scientifiques.

Dommage que votre site appelé "les mots ont un sens" pratique lui aussi le suivisme et tire, sans aller chercher plus loin que le bout de son nez, sur ce qui a l'air d'une ambulance (ou, concernant Montagnier et le défunt Benveniste, d'un fourgon funéraire) – la balle risque de finir dans les pieds du tireur, et pas dans ce qu'il visait.

Bonjour, Vous êtes sûr

Bonjour,

Vous êtes sûr d'avoir lu l'article ?

@micalement

interessant debut de piste

partons du principe que tout ceux qiont vu la conférence en entier ont la capacité de comprendre et d'analyser une expérience scientifique. le protocole proposé ici me semble convaincant, bien sur il s'agit d'une seule expérience dans un seul laboratoire.. ce quisignifie qu'elle ne sera valabe que si elle peut etre reproduite..
pourquoi n'est elle pas reproduite alors me direz_vous? pourquoi une equipe américaine ne s'empresse pas de la refaire pour la démonter ou la valider.
la reponse est assez simple: car il existe plusieurs milliers de publications sur pubmed publiées quotidiennement et qu'il est pratiquement impossible de les reproduire toutes. deuxiement parce quee s'engager sur le terrain d'un scientifique qui a été publiquement désavoué auparavant n'aide pas a obtenir des fonds de recherche.
bref, personne ne se lancera dans cette etude pour le moment a moins d'avoir de l'argent a gaspiller. et comme il n'y a aucun benefice pour une entreprise médicale. personne d'autre que montagnier lui meme ne financera ses recherches
moi je lui tire mon chapeau

memoire de l'eau

Dans le début des années 1960,j'ai présenté une thèse de physique sur les états méta stables de l'eau et je concluais en m'interrogeant sur la possibilité d'une
mémoire de l'eau.Si cela pouvait être utile je vous ferais parvenir un extrait.

R.Azoulai azoulairobert@gmail.com

Diatribes infantiles

"Avec un esprit en forme de marteau, on résout des problèmes qui ont des formes de clous" a dit un jour Albert Einstein
Dans les années 80, un laboratoire de l'Inserm d'Ille-et-Vilaine faisait des recherches sur le cancer, sur des souris.
Ayant remarqué, par accident, que le "flashage" de bombonnes remplies d'eau avait pour effet d'y démultiplier les quantités d'acides aminés et autres, l'équipe décidait de recréer l'expérience et alimentait différemment deux lots de souris malades.
Lorsqu'ils s'aperçurent qu'assez rapidement les courbes de progression des tumeurs s'infléchissaient sensiblement chez les souris qui avaient bu cette eau flashée, ils demandèrent à leur hiérarchie de pouvoir continuer dans cette voie.
Résultat: pas de crédit pour ce genre de recherche.
Pourquoi?
Je vais vous le dire, l'argent investi qui vient de nos impôts doit pouvoir rapporter plus tard à une entreprise privée, nos chercheurs n'ont pas pour mission de nous soigner, encore moins de nous guérir, mais d'orienter la recherche scientifique vers des concepts qui puissent s'intégrer, comme des légos, dans un processus industriel qui rapporte.
C'est à dire que le corps devient un marché.
Les guéguères autour de l'homéopathie ou d'autres formes de médecine "non-scientifiquement reconnue" ne m'intéressent pas, elle se situent dans cette logique de conquête de marché.
L'important serait un climat serein sur ce sujet, le citoyen ne paiera plus pendant des lustres pour des conflits de pouvoir, ou d'orgueil. Qu'importe la voie choisie, l'important ici, ce sont les résultats, si l'homéo guérit un bébé, arrêtez de beugler que ce n'est pas possible, un peu d'humilité s'il vous plait, cessez ces diatribes infantiles.

J'ai un peu honte pour Montagné, qui avoue dans cette autre interview que ce n'est pas un vaccin contre le sida qui permettra une lutte efficace, mais plutôt une lutte contre le stress oxydatif qui se révèlerait efficace.
http://www.dailymotion.com/video/xbrwl7_urgent-sida-luc-montagnier-avoue-on_news
Honte, dis je, car sur le site de sa fondation, il se dit très proche de la découverte d'un "vaccin thérapeutique".
Ça veut dire:"à vos porte-monnaies"...

Entre les pratiques mafieuses et les pratiques sectaires, le malade sous informé sort les armes et sur vos querelles d'endives mal buttées referme la poubelle au fond du garage, comme à chaque flagrant délit de désinformation.

Guirec Monier
photographe

Si vous n'aimez pas l'argent,

ce n'est pas la peine d'en dégouter les autres !

Vous parlez de "flashages de

Vous parlez de "flashages de bombonnes remplies d'eau". Vous pouvez nous en dire plus? Cela consiste en quoi? exposées au soleil? Merci!

Autrement dit, de l'eau

Autrement dit, de l'eau (composée de deux éléments, l'hydrogène et l'oxygène) pourrait générer, sous l'influence d'un "flashage" dont vous ne dites rien quant à sa nature, tous les atomes d'azote et de carbone (et de soufre?) nécessaires à la synthèse d'acides aminés. Là vous déc*nnez un max.
Par contre il est exact que des molécules complexes, et même certains acides aminés, ont été obtenus en soumettant à des décharges électriques une bouillie contenant tous les éléments nécessaires sous forme simple ou associée en molécules organiques (voir "soupe primitive, expérience de Miller-Urey"). Les éléments étaient donc fournis, et ce qui s'est produit a consisté à les assembler en molécules organiques, la décharge électrique ayant fourni l'énergie nécessaire à la reproduction de réactions chimiques tout à fait classiques. Cette expérience avait pour but de tester l'hypothèse de la production de la vie, en des temps très reculés, à partir des éléments et molécules relativement simples sous l'action des décharges de foudre. Rien à voir avec la création de molécules organiques à partir d'eau pure.
Ceci dit, on ne sait encore pas tout sur tout.
Mais votre allusion à des acides aminés fabriqués à partir d'eau est simplement fausse (à moins de confondre de la soupe avec de l'eau), ce qui n'est pas très rigoureux.
Et quel rapport avec une éventuelle mémoire de l'eau?
Tout cela n'empêche pas que je constate sur moi l'efficacité de la prise de certains remèdes homéopathiques, ce qui fait que "j'y crois", mais d'une croyance qui n'a rien de scientifique. Et en même temps les explications (est-ce du psy, est-ce du physiologique, est-ce de la physique quantique et de la mémoire de l'eau, est-ce des vibrations (ah, les "vibrations!"ou qu'est-ce?)ne me satisfont nullement. Ce sont des explications de croyant, pas de scientifique, l'un et l'autre pouvant coexister dans une même personne.
bonne fin d'année.
Jack the knife

... le soufre: seulement

... le soufre: seulement dans les protéines, chaines d'acides aminées, dont la structure spatiale est déterminée par des liaisons dites "ponts disulfure".

Remarque: les expériences de Benveniste n'étaient probablement pas de la tricherie, mais leur validité en termes de rigueur expérimentale était loin d'être valable.
Beaucoup de scientifiques, et des meilleurs, se sont laissé abuser, soit par des charlatans (perception extrasensorielle, tordeurs de cuillères et autres fantaisies de prestidigitateurs ratés), soit par leur propre souhait de merveilleux, qui les a conduits à trouver ce qu'ils voulaient ardemment trouver. Ce n'est ni de la c*nn*rie, ni de la malhonnêteté, c'est la nature humaine avec ses plus et ses moins
Jack the knife

Hey Jack :)

Vous seriez étonné du nombre de savants croyants se disant athées en public... Politiquement adéquate de nos jours.

La pensée humaine à ce stade de notre développement n'étant rien de plus qu'un système de croyances organisées votre commentaire visant à opposer "sciences" et "croyances" ne manque pas de sel.

Les scientifiques tout comme les religieux ne voient que ce qui les arrangent. Nous en sommes tous là me direz vous ^^

Ne parle-t-on pas de "dogme" scientifique ? Encore et toujours à la séparation de la nature. Ce qui est analogue n'est pas identique.

Mais si vous constatez que ça fonctionne, continuez !

L'anonymous du #31

Très bien résumé, je n'aurais

Très bien résumé, je n'aurais pas dis mieux moi même...

memoire de l'eau

dire qu'il y a toujours un salaud pour venir affirmer gratuitement que J.Benveniste trafiquait ses experiences!
la connerie de certains est sans fond!

memoire de l eau

la decouverte du pr montagnier va booster les adeptes de lhomeopathie et la therapeutique hannemanienne ainsi que les laboratoires qui fabriquent les produits homeopathiques.le debat nefait que commencer

la memoire de l'eau

J'ai suivi les etudes de Benveniste de puis le debut et j'eté convaincue par son hypotese sur la memoire de l'eau d'ailleur Masaru emoto a confirmé cette idée avant Montagner et j'eté choquée par les attaques de ses collegues et désolé pour sa mort.

la memoire de l'eau

une mise au point
lorsque vous enregistrez sur une k7 ou un cd il y a un oxyde de fer
or l'eau est un oxyde d’hydrogène ..

de plus si vous voulez connaitre les diverses propriétés de l'eau lisaient le TRAITE DE BIO ÉLECTRONIQUE du PROFESSEUR LOUIS CLAUDE VINCENT
ET C'EST DEUX CAHIERS D' ÉVOLUTION DE LA BIO ÉLECTRONIQUE
durant 50 ans il a étudiait l'eau et ses conséquences sur la sante il a découvert plus sur l'eau que BENVENISTE ET EMOTO

MAIS NUL N'EST PROPHÈTE EN SON PAYS