réduire déficit sécurité sociale La maladie n'est pas une fatalité maladie fatalite 4787

Considérer les maladies comme le fruit du destin, alors que la plupart sont provoquées par des modes de production, biaise le débat sur le financement de l'assurance-maladie. L'avocat genevois Jean-Pierre Garbade propose de faire passer les pollueurs à la caisse.

Dans son édition du lundi 25 mai, Le Courrier a invité la Dsse Samia Hurst, spécialiste de l'éthique médicale, à analyser les mesures urgentes proposées par Pascal Couchepin pour endiguer la hausse des coûts de la santé. mondiale de la santé.


 [Lire l'article complet sur lecourrier.ch]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :