MEDEF Négociations médecine travail L'indépendance de la médecine du travail niée par le Medef medef independance medecine travail negociations 3503

Le code du Travail délègue aux employeurs les coûts de la médecine du travail : c’est normal, le travail fait souffrir, le travail tue. Les salariés sont subordonnés juridiquement : c’est aux employeurs d’assumer leur protection face aux dangers du travail et de réparer leurs conséquences. Mais est-il logique que ce soient eux qui dirigent ?

Ceci est âprement disputé entre syndicats et patronat dans des négociations ouvertes les 6 et 18 février qui s’étalent jusqu’en juin 2009.


 [Lire l'article complet sur democratie-socialisme.org]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

L’indépendance de la médecine du travail niée par le Medef

D’abord la médecine du travail n’a jamais été un conflit entre syndicat et patronat, ensuite la médecine du travail n’a jamais été Independent. Le vraie problème qui se pose, es que la médecine du travail va disparaitre ou non ? La seule manière pour la médecine du travail de survivre, et d’accepter les conditions imposées par le MEDEF. En ce qui concerne les patrons syndicaux, ils ont accompagné avec L’UMPS, tous les traité internationaux depuis une vingtaine d’année, tout c’est traité ont renforcé le patronat. La réalité c’est que les syndicats et le MEDEF nous joue une comédie, ils font semble de ne pas être d’accord entre eut, comme d’ailleurs, les syndicats de la médecine du travail. En réalité la médecine du travail va devoir collaborait totalement avec le patronat, et ils le savent très bien.