Mediator prescrit majoritairement autorisation mise marché AMM Mediator : une étude souligne les dérives des prescriptions mediator une etude souligne les derives des prescriptions 11014

Une nouvelle étude enfonce le clou. Réalisée à partir de 2576 fiches de patients ayant pris du Mediator, elle confirme que ce médicament a été prescrit majoritairement en dehors de son autorisation de mise sur le marché (AMM).

Présenté comme ­antidiabétique, il a été en réalité prescrit comme coupe-faim dans près de deux cas sur trois. «Notre étude permet de mettre en évidence une caractéris­tique majeure de cette crise sanitaire : le mésusage du produit», souligne David Koenig, l'auteur de l'étude publiée le 8 août sur le site de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Les femmes en surpoids ont été les plus nombreuses à prendre du Mediator hors AMM.


 [Lire l'article complet sur lefigaro.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :