Frédéric Mitterand Vidéo Court métrage copain Rachid Mitterrand, la "bite de Rachid" et l'effet boomerang de la Loppsi mitterrand la bite de rachid et l effet boomerang de la loppsi 5796

Comment présenter un projet de loi Loppsi qui prévoit un filtrage des contenus réputés pédophiles sans contrôle judiciaire, au détriment de la présomption d'innocence, et soutenir dans le même temps au nom de cette présomption d'innocence un ministre dont la dernière casserole en date est la participation à un court-métrage pour le moins tendancieux ?

Après l'affaire Polanski, puis la redécouverte du chapitre 11 de sa "Mauvaise Vie", la révélation vendredi d'un témoignage de moralité envoyé par le ministre de la Culture à deux violeurs qu'il connaissait à peine, avec en-tête de la Villa Médicis qu'il dirigeait alors, n'est pas la dernière casserole dont aura à s'expliquer le ministre de la Culture.


 [Lire l'article complet sur numerama.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

maaaaaiiiiis noooooooooooonnn !

m'enfiiiiiiiiin ! Apres tout, comme l'a expliqué ce digne ministre, le viol collectif d'une gamine de 16 ans, sous la menace d'un couteau, ce n 'est jamais qu'une "énorme connerie" !
Ahlala, franchement, que de foin pour si peu de choses ...

sans oublier l excellent article precedent

"L'affaire Mitterrand ou la place de l'artiste dans la hiérarchie des hommes"

ou comment F. M. est le ministre des artistes, pas le ministre de la culture.

http://www.numerama.com/magazine/14181-l-affaire-mitterrand-ou-la-place-de-l-artiste-dans-la-hierarchie-des-hommes.html