Scandale vente données personnelles "Nos données personnelles valent des millions" nos donnees personnelles valent des millions scandale vie privee

Des grandes sociétés, qui d’habitude communiquent sur leur comportement correct vis-à-vis des clients, ont été prises les mains dans le sac. Elles commercialisaient des millions de données personnelles. Maintenant il est interdit d’utiliser ces données et les entreprises peuvent être sanctionnées pénalement.

Elles avaient acheté des banques de données réunies illégalement, sans se soucier – comme prévoit la loi qui garantit la « privacy » - de vérifier leurs sources. Le garant de la privacy a sanctionné Wind, Sky, Fastweb, Tiscali et d’autres sociétés moins connues du grand public (Ammiro partners, Consodata et Telextra) pour avoir vendu leurs banques de données. Ses listes contenaient les noms de personnes qui n’avaient jamais accepté la cession de leurs données à des tiers ou leur utilisation à des buts commerciaux. Ces personnes étaient dérangées en continu au téléphone, sollicitées pour acheter des « paquets » télé ou téléphoniques : il y a eu des milliers de plaintes.


 [Lire l'article complet sur humanite.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :