Nouveau gouvernement Fillon droits homme disparu Remaniement : il va y avoir du sport... à défaut de Droits de l'Homme ! nouveau gouvernement remaniement y avoir sport a defaut droits homme 4826

Petit jeu des chaises musicales (espérons que l'UMP a payé les droits d'auteur, cette fois-ci). Le communiqué est tombé, donc, et dès la première phrase : stupeur ! "Sur la proposition du premier ministre, le Président de la République a nommé..." Un coup d'Etat ! Ce n'est plus Nicolas Sarkozy qui choisit ses ministres !!

Nouveau gouvernement - Sarkozy

Fausse alerte

On me dit dans l'oreillette qu'il s'agit simplement de respecter la Constitution, à la lettre et sur le papier. Vrai qu'un gouvernement censuré pour inconstitutionnalité, ça ferait mauvais genre... Admettons. Le remaniement du gouvernement a donc fait huit victimes : Rachida Dati (ex Justice) et Michel Barnier (ex Agriculture), exilés à Bruxelles. Christine Albanel (ex Culture), télé(dé)chargée. Christine Boutin (ex Logement), expulsée. Yves Jégo (ex Outre-mer), empapaouté. André Santini (ex Fonction publique) et Roger Karoutchi (ex Relations parlement), vidés. Et Bernard Laporte, renvoyé... dans ses 22.

Par ici l'Hadopi

Christine Albanel, autoproclamée "bon petit soldat" de Nicolas Sarkozy, est définitivement écartée du champ de bataille. Ce sera donc à Frédéric Mitterrand (neveu du Tonton, chiraquien en 1995 et sarkozyste en 2007) que reviendra le soin de mettre en oeuvre l'inapplicable deuxième volet de la loi "Création et Internet".

Les Droits de l'homme à l'épaulé-jeté

Après plusieurs cartons jaunes, Bernard Laporte est renvoyé dans ses 22... Vlà les flics : embourbé dans des affaires judiciaires liées à des dossiers immobiliers, il est maintenant libre de reprendre la main sur ses casinos et autres campings, qu'il avait délaissé pour jouer les coupeurs de citrons. Il est remplacé - à la mi-temps - par Rama Yade, experte en paillassons libyens. Gageons qu'elle ne se prendra pas, cette fois, les pieds dans le tapis. Le secrétariat des Droits de l'homme est d'ailleurs supprimé ! A un an de l'exposition universelle de Shangaï, c'était bien le moins qu'on puisse faire pour nos amis chinois...

Promesses en vrac

Relations avec le Parlement (Les gens qui applaudissent le Big Boss à la salle des fêtes de Versailles) : Blessé depuis sa défaite aux primaires UMP régionales face à Valérie Pécresse, régulièrement écartelé par les tensions récurrentes entre le gouvernement et le groupe parlementaire UMP, Roger Karoutchi est donc achevé... et vidé. Michel Barnier et Rachida Dati tiennent les promesses prises par l'UMP : ils se consacreront à leur nouveau mandat européen. Ce qui ne sera pas le cas de Brice Hortefeux, qui délaisse Bruxelles pour prendre l'Intérieur, son rêve depuis toujours.

Michèle Alliot-Marie (ex Intérieur) récupère les sceaux... au vol. Madame "l'enquête avance vite" aura la lourde charge de tailler dans la friche judiciaire laissée par sa prédécesseure. A l'Éducation nationale, Luc Chatel reste porte-parole du gouvernement mais devient dégraisseur de mammouth officiel. Le fidèle sous-commandant Darcos reprend le chemin de l'usine, au Travail ! André Santini pourra dorénavant se consacrer à ses affaires judiciaires en cours, tandis qu'Yves Jégo ne manquera pas de prendre quelque repos bien mérité... aux Antilles ?

Et le (grand) perdant est... Frédéric Lefebvre. Oublié par son mentor, il est actuellement député des Hauts-de-Seine... en tant que suppléant d'André Santini. Ce dernier pouvant bénéficier du parachute doré post-ministériel prévu par la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008, il peut à tout moment reprendre son mandat. Au grand dam du porte-flingue de Sarkozy... Merci qui ?

Résumons... Premier Ministre

    * François Fillon (UMP)

Ministres d'État

    * Écologie, Énergie : Jean-Louis Borloo (UMP-PR)
    * Justice et Libertés : Michèle Alliot-Marie (UMP)

Ministres

    * Intérieur, Outre-mer et Collectivités territoriales : Brice Hortefeux (UMP)
    * Économie, Industrie et Emploi : Christine Lagarde (proche de l'UMP)
    * Affaires étrangères et européennes : Bernard Kouchner (Proche de... rien)
    * Travail, Relations sociales, Famille et Solidarité : Xavier Darcos (UMP)
    * Budget, Comptes publics, Fonction publique : Éric Woerth (UMP)
    * Immigration, Intégration, Identité nationale : Éric Besson (UMP-Progressiste)
    * Éducation nationale et porte-parole du Gouvernement : Luc Chatel (UMP)
    * Enseignement supérieur et Recherche : Valérie Pécresse (UMP)
    * Défense : Hervé Morin (NC)
    * Santé et Sports : Roselyne Bachelot-Narquin (UMP)
    * Alimentation, Agriculture et Pêche : Bruno Le Maire (UMP)
    * Plan de relance : Patrick Devedjian (UMP)
    * Culture et Communication : Frédéric Mitterrand
    * Aménagement du territoire : Michel Mercier (MoDem)
    * Relations avec le Parlement : Henri de Raincourt (UMP)
    * Économie, Industrie et Emploi : Christian Estrosi (UMP)

Secrétaires d'État

    * Écologie et du Développement durable : Valérie Létard (NC) ;
    * Prisons et Réforme pénitentiaire : Jean-Marie Bockel (Gauche moderne) ;
    * Commerce, Artisanat, PME, Tourisme : Hervé Novelli (UMP) ;
    * Sports : Rama Yade (UMP) ;
    * Défense et Anciens combattants : Hubert Falco (UMP) ;
    * Famille et Solidarité : Nadine Morano (UMP) ;
    * Affaires européennes : Pierre Lellouche (UMP) ;
    * Aînés : Nora Berra (UMP) ;
    * Logement et Urbanisme : Benoist Apparu (UMP) ;
    * Outre-mer : Marie-Luce Penchard (UMP) ;
    * Développement de la Région capitale : Christian Blanc (NC) ;
    * Emploi : Laurent Wauquiez (UMP) ;
    * Prospective et Développement de l'Économie numérique : Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) ;
    * Transports : Dominique Bussereau (UMP) ;
    * Politique de la ville : Fadela Amara ;
    * Intérieur et Collectivités territoriales : Alain Marleix (UMP) ;
    * Commerce extérieur : Anne-Marie Idrac (UMP) ;
    * Coopération et de la Francophonie : Alain Joyandet (UMP) ;
    * Écologie : Chantal Jouanno.

Haut commissaire

    * Martin Hirsch, haut commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté et haut commissaire à la Jeunesse auprès du Premier ministre
 

 

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

il va leur dire quand ils ont droit de pisser, aussi ?

"Le président Nicolas Sarkozy a demandé mercredi aux membres du gouvernement nommé mardi de se mobiliser mais d'être "prudents dans leur expression publique", a déclaré le nouveau ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux.

Les membres du gouvernement Fillon V se sont montrés peu loquaces à l'issue du conseil des ministres.

"Le président de la République nous a expliqué ce qu'il attendait de nous en termes de comportement, c'est-à-dire 'vous devez être des ministres heureux, des ministres réformateurs, mais être graves parce que la situation est compliquée'", a déclaré le tout nouveau secrétaire d'Etat au Logement et à l'Urbanisme Benoist Apparu, l'un des rares à s'exprimer.

Selon Brice Hortefeux, Nicolas Sarkozy a également dit à ses ministres qu'ils devaient "travailler leurs dossiers, se mobiliser" et "être prudents dans leur expression publique"." (Reuters, ce jour).