Greenpeace nouvel EPR Penly Sarkozy Nouveau réacteur EPR : le Grenelle, l'environnement, la démocratie sacrifiés sur l'autel d'EDF et Areva ! nouveau reacteur epr grenelle environnement democratie sacrifies autel edf areva 3218

Greenpeace condamne avec le plus grande fermeté la décision, confirmée dans la soirée du 29 janvier par Nicolas Sarkozy, de construire d'un deuxième réacteur EPR en France, sur le site de Penly (Seine-Maritime). Greenpeace va employer les moyens qu'elle jugera adaptés pour contrer cette décision absurde.

« Cette relance du nucléaire, décidée sans concertation, sans transparence, sans évaluation des besoins énergétiques, constitue un passage en force inacceptable et digne des années 1970 et non de la France de l'après-Grenelle ! Une telle décision n'a qu'un seul objectif : satisfaire quelques lobbies comme Areva, EDF ou GDF-Suez, déclare Yannick Rousselet, de Greenpeace France. Ce deuxième EPR signe l'avis de décès du Grenelle de l'environnement : c'est le signe qu'en France, on privilégie la consommation tous azimuts, et non l'efficacité énergétique et les renouvelables. »


 [Lire l'article complet sur greenpeace.org]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :