EDF GDF Suez quatre centrales nucléaires Émirats arabes EPR Nouvelle déconvenue pour l'EPR qui rate le contrat d'Abou Dhabi nouvelle deconvenue pour l epr qui rate le contrat d abou dhabi 6587

Un consortium mené par EDF et GDF Suez s'est fait souffler par la concurrence sud-coréenne un mégacontrat pour la construction de quatre centrales nucléaires aux Émirats arabes, un dur revers pour la filière nucléaire française qui a fait de l'EPR sa vitrine internationale.

L'Agence émiratie de l'énergie nucléaire a préféré dimanche l'offre d'un consortium dirigé par la compagnie sud-coréenne publique Kepco pour un contrat de 20,4 milliards de dollars, la première tranche d'une commande qui pourrait atteindre 40 milliards. EDF, GDF Suez, Total, Areva, Vinci et Alstom "ont pris acte" de la décision émiratie, soulignant la qualité de leur offre et "l'avance de l'EPR en matière de sûreté".


 [Lire l'article complet sur lepoint.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :