Numéricable salarié écrasé affaire classée suite enquête Numéricable : un salarié écrasé, « affaire classée » numericable salarie ecrase affaire classee video 3672

La plainte pour « violences aggravées » déposée par le salarié gréviste écrasé par la voiture de son PDG a été classée sans suite.

Y aura-t-il une enquête judiciaire sur l'affaire Numéricable ? Cette semaine, Patrick Bérol, salarié gréviste de l'opérateur qui s'est fait écraser par une voiture de la direction, a reçu une lettre du procureur de la République l'informant que sa plainte pour « violences aggravées » était classée sans suite, « faute d'éléments probants ».

Une décision surprenante, alors que plusieurs témoins ont raconté une version qui ne colle pas avec celle de la direction.


 [Lire l'article complet sur rue89.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :