Big brother projet webcam mondiale «Plus on est habitué à être observé, moins on est sensible aux atteintes à la vie privée» on est habitue etre observe moins on est sensible aux atteintes vie privee 4119

Entretien avec Antoinette Rouvroy, de l’université de Namur (Belgique), qui s’interroge sur la reconfiguration radicale de l’espace public induite par cette possibilité technologique.

Antoinette Rouvroy est chercheuse au Centre de recherche informatique et droit (Crid) à l’université de Namur.


 [Lire l'article complet sur ecrans.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :