Scandale nouveaux parachutes dorés entreprises côtées Parachutes dorés : comme si de rien n'était... parachutes dores comme si de rien n etait 3021

En dépit d'incessants appels des pouvoirs publics à la modération et de la menace directe du chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, de recourir à la loi, les "parachutes dorés" ont la vie dure dans les grandes entreprises françaises cotées en Bourse.

Dans une étude inédite à ce jour, conduite sur les 120 plus grandes sociétés constituant l'indice boursier SBF 120, le cabinet international Hewitt Associates, spécialisé dans les questions de rémunérations dresse l'état des lieux pour 2008. D'après son enquête, les pratiques de près de 80 % des entreprises du SBF 120 "ne sont pas conformes" aux recommandations de l'AFEP et du Medef, adoptées en octobre 2008 à la demande du gouvernement.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

et les récompenses des princes aux courtisans

yahoo actualités :

"Rachida Dati: la prime qui fait scandale

Lundi 12 janvier, 08h41
mediapart La Rédaction de Mediapart

MEDIAPART.- Au ministère de la justice, la culture de l'échine courbée a un prix: celui d'une confortable augmentation de revenus en fin d'année. André Ride, l'inspecteur général des services judiciaires de la chancellerie qui s'était illustré à l'automne dernier en dédouanant publiquement Rachida Dati de la manière dont lui et ses services avaient dû entendre, en pleine nuit, dans l'urgence, et sans respecter les procédures, plusieurs magistrats mis en cause précipitamment après le suicide d'un détenu à la prison de Metz-Queuleu, vient de se voir accorder une prime sans commune mesure. La garde des Sceaux a signé mi-décembre un arrêté qui octroie une prime de 20% du traitement indiciaire annuel le maximum légal en faveur d'André Ride. Le texte, publié au Journal officiel le 31 décembre, jour de réveillon, explique que ce montant est «modulé pour tenir compte des résultats atteints par ce dernier au regard des objectifs préalablement notifiés par le ministre». Selon des sources internes au ministère de la justice, cette prime pourrait représenter entre 12.000 et 15.000 euros. De quoi bien commencer 2009, malgré la crise. "