poussières 11-Septembre cancer États-Unis Pas de lien entre les poussières du 11-Septembre et le cancer pas de lien entre les poussieres du 11 septembre et le cancer 10919

Il n'existe pas de preuve que l'exposition aux poussières et aux décombres du World Trade Center après les attentats du 11 septembre 2001 à New York ait entraîné de nombreux cas de cancers, affirme un rapport du gouvernement américain.

Ce rapport, s'appuyant sur plusieurs études scientifiques et médicales, a suscité dès sa parution mardi un fort sentiment de colère au sein des pompiers et policiers new-yorkais, qui ont été les premiers à intervenir au moment des attentats et donc à avoir respiré les poussières des décombres.


 [Lire l'article complet sur cyberpresse.ca]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Sans surprise...

Les policiers et sapeurs de New-York devraient conclurent à l'absence de nécessité d'intervention sur tous les bâtiments fédéraux de leur juridiction par manque de preuves.

x)