Amendement Marini suppression déduction fiscale parents isolés Philippe Marini coupe la bourse... aux parents isolés philippe marini coupe la bourse aux parents isoles 2757

Philippe Marini, sèchement rembarré pour son "amendement CAC 40", a eu plus de succès sur un autre sujet, celui des déductions fiscales accordées aux parents isolés qui seront supprimées ! La droite n'en finit plus de se décomplexer...

amendement marini - déductions fiscales

Deux amendements pour le prix d'un

Pour Philippe Marini, la justice sociale se résume en deux amendements. D'un côté, les boursicoteurs qui ont parié et perdu en bourse doivent être remboursés, par l'Etat. Le rapporteur général de la commission des Finances voulait ainsi manifester "un peu de considération" aux actionnaires individuels. Merci pour eux. Et de l'autre côté, les parents isolés voient leur déduction fiscale supprimée dès lors que leur progéniture a pris son envol. Jusqu’ici, ils conservaient en effet une demi-part supplémentaire sur leur déclaration d'impôt à vie.

1,7 milliard d'euros

La perte sera en moyenne de 400 euros pour les 4,3 millions de personnes concernées, des femmes célibataires, veuves ou divorcées le plus souvent. L'économie réalisée s'élève ainsi à 1,7 milliard d'euros. La dégressivité de la mesure amènera la disparition complète de cet avantage en 2018. Mais le plus gros du manque à gagner se fera ressentir au cours des années à venir. L'amendement a été voté hier soir au Sénat, avec l'appui du ministre du Budget, Eric Woerth, y voyant une "mesure du justice".

Si le principe de la déduction fiscale à vie peut se discuter, le rapprochement entre les deux amendements laisse perplexe. Comment justifier la suppression de 400 euros de déductions d'impôts pour des personnes le plus souvent modestes, quand on propose en même temps une déduction de 10 700 euros pour les contribuables assez aisés pour jouer leurs économies en bourse ?

Si les voies de Marini sont peu pénétrables... on peut tout de même comprendre qu'en France, mieux vaut être marié et mauvais boursicoteur que divorcé et fauché ! Il suffisait de le dire...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

c est pas grave

comme on va aussi imposer à ces parents isolés de quitter l'appartement HLM où ils ont élevé leurs enfants, où ils les reçoivent, pour leur imposer de vivre dans un studio, où ils ne pourront plus recevoir personne, les murs seront bien + près de leurs têtes pour qu'ils puissent se la cogner dessus.

isolés et pauvres, circulez dans un cagibi

Je viens d’avoir 2 témoignages de personnes, selon lesquels la RIVP envoie déjà des courriers aux locataires (de 2 et 3 pièces, là) leur indiquant qu’ils doivent quitter leur appartement HLM pour un studio.

Ce alors que la loi n’ a pas encore été examinée à l’Assemblée Nationale, elle ne le sera qu’à partir du 15 décembre, et donc a fortiori n’est pas encore votée !!!!

pétition contre la loi boutin

http://www.mesopinions.com/ensemble--disons-non-au-projet-de-loi-Boutin-petition-petitions-0011ccb383d95a7d327206c83188c7d2.html

bug sur mesopinions.com, on peut signer la pétition CLCV

pour signer la pétition : http://www.cyberacteurs.org/actions/action.php?id=344

pour info :

Pétition en ligne loi sur le logement CLCV associations nationale de consommateurs et usagers 25/11/2008

Les autres articles :
• Projet de loi de mobilisation pour le logement
• Encore plus de surloyers
• On chasse les pauvres pour loger les plus pauvres
• 15 mars, fin de la trêve hivernale
• Hausse des loyers HLM en 2008
• Couvrir le risque locatif
• L'indice de référence des loyers

La CLCV se mobilise contre la précarisation des locataires et l’atteinte à la mixité sociale :

Les locataires en HLM dont les revenus seraient deux fois supérieurs aux plafonds de ressources auraient trois ans pour quitter leur logement. Ces mêmes plafonds seraient aussi diminués de 10%.

Alors qu’aujourd’hui 66% des ménages ont des ressources qui leur permettent de demander un logement social, cette diminution des plafonds permettra de baisser le nombre de ménages qui pourrait légitimement en demander.

Cela raccourcira à coup sûr la file d’attente sans pour autant offrir plus de logements.

A cela, s’ajoute le décret renforçant le supplément de loyer de solidarité applicable aux locataires dépassant d’au moins 20% les plafonds de ressources.

Les locataires en sous-occupation sont aussi concernés : s’ils refusent trois propositions de relogement, ils devront eux aussi partir.

Dans la pratique un couple de retraités dont les enfants sont partis devrait quitter son F5 pour un F3 ou F2 sans aucune garantie d’avoir un loyer au m2 similaire. Quelles seront les conséquences familiales et sociales d’une telle mesure lorsque les parents et grands parents ne pourront plus recevoir dignement leur famille ?

Ce texte facilite également les expulsions en réduisant à un an, au lieu de trois, le délai pendant lequel le juge de l’exécution peut suspendre une décision d’expulsion.

Cela précariserait des locataires de bonne foi et accroîtrait la file d’attente des ménages que l’on retrouvera prioritaires au relogement dans les commissions de médiation créées par la récente loi relative au droit au logement opposable ! Ainsi expulserait-on plus facilement pour s’obliger à reloger dès le lendemain !!!

Pour la CLCV d’autres solutions existent pour améliorer les conditions de logement :

* que toute construction neuve comporte un pourcentage de logements sociaux notamment dans les villes n’ayant pas 20% de logement sociaux ;

* en développant le conventionnement locatif dans le secteur privé (un bailleur s’engageant à plafonner son loyer en contrepartie d’avantages fiscaux ou de certaines garanties de l’Etat).

Devant l’urgence de la situation l’association participera à un rassemblement unitaire aux côtés de l’ensemble des associations nationales de locataires, des confédérations syndicales et de nombreuses associations de lutte contre l’exclusion (Abbé Pierre, UNIOPPS, FNARS …)
le samedi 13 décembre à 14h au Métro Duroc (Paris 7).

Ce rassemblement sera suivi d’une manifestation jusqu’au Ministère du logement.

L’association de consommateurs et locataires CLCV mobilise les locataires et vous invite à signer sa pétition en ligne en vous rendant sur www.cyberacteurs.org rubrique actions

Contacts : Thierry Saniez : 01 56 54 32 81 / 06 82 18 86 64 / Laure Bourgoin : 01 56 54 32 29 / 06 63 93 67 46

http://www.clcv.org/index.php?id=4929

Pas forçément si illogique...

Que de demander a des gens qui n'en ont plus le besoin de quitter un grand appartement pour un plus petit: Il faut être conscient que la situation inverse est hélas très courante (familles dans des studios) et qu'il faut alors se serrer à l'année et pas seulement quand on reçoit.

Par contre, il faudrait que le déménagement soit payé par les HLM si on déplace les gens ainsi...

Ca serait mieux de pouvoir loger tout le monde dans des grands apparts, mais dans l'avenir il est certain que l'on va devoir coller au plus près des besoins réels pour des raisons tant de place que de consommation energétique (un grand logement à chauffer sera sans doute dans qq années trop cher quand le besoin ne sera plus là).

Amendement, rectificatif et proposition

J'allais me mettre au travail sur le sujet, quand j'ai vu que j'avais été devancé.
Bien sûr, le rapprochement est évident à cause de Marini en déposeur en chef d'amendement. Un petit tour sur le site du sénateur-maire informe qu'il est coutumier de l'amendement en matière fiscale avec une prédilection pour l'isf.
Mais…
Il y a une erreur dans votre article :
"Jusqu’ici, ils conservaient en effet une demi-part supplémentaire sur leur déclaration d'impôt à vie."
C'est pire que ça.
Même les parents qui ne bénéficiaient de RIEN jusqu'aux 18 ans de leur enfant le plus âgés se voyaient attribuer une demi part par la suite. A vie !
En résumé : rien (sauf la déduction des éventuelles pensions alimentaires) jusqu'à la majorité de tes gosses quand ils ne sont pas à ta charge. Et tu te démerdes pour leur payer des loisirs quand ils sont vers toi, pour les emmener éventuellement en vacances et surtout pour avoir un toit assez vaste pour les accueillir. Et des chambres, sachant que tu as obligation d'avoir une chambre séparée pour tes enfants et une chambre pour chacun en cas d'enfants de sexes différents à partir des 10 ans du plus âgé…
Etc.
Et tout ça en étant considéré comme célibataire en matière fiscale comme pas les allocations familiales. Sans enfants à charge !
Pire. Quand j'ai voulu emprunter pour acheter un appartement, on a inclus la pension alimentaire dans mes dettes et j'ai été obligé d'aller en commission de surendettement.
Et soudain, aux 18 ans de ma fille, on me donne une demi part en plus, a vie?
Sachant qu'elle va peut être un jour vivre de ses propres revenus, comme son frère...
Stupidité.
Dès lors, il est utile de dénoncer ce qui est injuste, oui. Mais en veillant à ce que toute injustice soit écartée de l'impôt.
On en est loin.
C’est une bonne idée pour des aspirants à l’alternative : réorganiser de fond en comble l’impôt, lui redonner tout son sens d’effort collectif et de solidarité, en évacuer au maximum les injustices, les déséquilibres, les scandales de l’inégalité.
Il me reste, soit à fairte un copier coller, soit à parler d'autre chose sur abcd etc. comme
Sourire

la demi part sucrée par Marini

Vous n'avez bénéficié d'aucune alloc ,et vous n'êtes pas le seul alors un petit plus pour aider mon jeune smicard c'était pas de refus, et encore je n'en ai qu'un à aider. J'aurais tout de même préfèré ne pas être du premier lot qui va trinquer dans l'affaire des "niches fiscales" je ne suis pas sûre que notre joyeux gouvernement va mettre autant d'ardeur à priver les riches de tous les moyens de ne pas payer d'impôts. En attendant cette mesure touche tout de même une majorité de femmes retraitées ou sur le point de l'être. Elles ont largement payé en galères le fait d'élever seule un ou des gosses, c'était pas nécésssaire de leur appliquer la double peine.

nanarland a toujours une citation qui va bien

Enième manip de sarkozy

Combien on parie que sarkozy va surgir pour dire non ? C'est toujours la même manip que l'histoire du karcher; 1) quelqu'un aux ordres fout la m.. 2) sarkozy arrive en pompier car au pays où l'important c'est de participer, se montrer en train de .. est une garantie de popularité notamment chez les seniors qui sont le socle électoral de sarkozy
l'amendement Marini arrive comme par hasard pile au moment où sarkozy doit reprendre la main en france après ses vacances européennes...
http://www.newsnours.com/2008/12/le-faux-dpart-d.html

coupe coupe

C'est incroyable ce que les gens de droite ont comme énergie et capacité à priver les plus faibles de leur droits les plus indispensables. Il faut mettre les gosse de douze ans en prisons ^pour s'apercevoir finalement que ça coute plus cher que de les éduquer pédagogiquement, il faut (renvoyer coute que coute nos immigrés illégaux quitte à pâyer 700 000 millions d'euros et ne plus bénéficier de l'apport des imopots de ceux qui travaillaient pour nous., ils veulent faire de l'économie de marché en sciant la branche sur laquelle ils sont assis. Ils veulent la croissance mais empêchent le pouvoir d'achat, et c'est certainement en coupant les maigres allocations des parents isolés qu'ils vont l'obtenir.
nous devons certainement être des imbéciles pour être gouvernés par de tels crétins.

C'est encore plus incroyable

C'est encore plus incroyable que les pauvres votent à droite !
C'est incroyable comme les gens écrivent sur les blogs pour râler sans se bouger concrètement (mais bon c'est déjà ça).

Marini veut flinguer les pauvres !

Allez vite lui dire ce que vous pensez de lui sur son site :

http://www.philippe-marini.net/index.php?option=com_contact&Itemid=201

Vases communicants...

... C'est l'illustration très claire du on pique aux pauvres (parents isolés) ce que l'on donnes au riches (déduction d'impots sur les pertes au casino boursier: Tranchant ou autres Barrières, montez au créneau pour être inclus dans le dispositif)!!!

Alors là, trop gros, c'est pas passé: D'ailleurs je ne crois même pas que les investisseurs demandaient ça, bien conscients que la bourse, c'est pas le livret A... Mais le vase qu'on vide est bien resté au projet et on trouvera autre chose pour remplir l'autre bientôt.

Je ne me fais aucun souçi sur la créativité de ces ordures politiques pour y arriver.

demi part

Cette mesure, induite par philippe marini qui ne doit pas être un parent isolé, mais un bousicoteur d'opérette qui a perdu beaucoup, me fera payer en 2010: 7800e d'impots au liueu de 4100 e
soit une augmentation de 70%
Je souhaite à ce feignant:
- 1 - de divorcer, afin de mesurer les conséquences de l'intérieur.
- 2 - de travailler (enfin) et de voir 2 mois de salaire partir aux impôts ( les députés et sénateurs on une très grosse indemnité qui n'est en aucun cas liée à la qualité ni à la quantité de travail)

Sénateur Marini

Merci M Marini.
Ayant subi, ou je dis bien subi, un divorce en 2005, il me restait à la fin du mois, une fois payé mes différent impôts, taxes et , logement , crédit auto, pension et toutes les charges obligatoire de tout un chacun: 800 Euros
Une fois retiré le carburant l'habillement, les frais de pharmacie et un peu de nourriture il me restait environ 200 euros pour les loisirs et, éventuellement un resto ou deux.
Grâce à vous, ces 200 euros paieront un impôt supplémentaire lié au plafonnement de la demi-part supplémentaire qui m'était attribuée ceci , dès cette année.
Je ne peux pas m'associer à votre autre proposition de loi concernant les pertes en bourse, car comme vous, je n'ai pas à 60 ans, une retraite des impôts plus une indemnité de sénateur de 6141€ net plus une indemnité de maire de 3314€, et vous voudrez bien m'en excuser platement.
Toutefois, il me reste la santé et j'espère vivre assez longtemps pour ne plus me tromper de bulletin de vote , comme les 4,5 millions de personnes touchées par cette mesure, lors des prochaines et autres élections.
Je vous souhaite le pire, Dieu m'en est témoin.