Bankoustan Plus belle la vie, au Bankoustan...  plus belle la vie au bankoustan 10556

Emprunter à 1% à l'Etat pour prêter à 4%... à l'Etat ! Un doux rêve de spéculateur, devenu réalité de banquier, grâce à la crise.

Bankoustan

Les banques ont frôlé la faillite. Pour les sauver, l'Etat zunien (comme bien d'autres) a dégainé des plans d'aides d'urgence à plusieurs milliers de milliards de dollars. Mais voilà, comme le cash manquait, le pays a dû emprunter... à ces mêmes banques, qui ont ainsi pu replacer leurs rutilants biffetons, au lieu de financer l'économie : L'Etat prêtait à 0.5%, pendant qu'il empruntait à 3.5 ou 4%. Ce qu'on appelle un plan qui se déroule sans agios.

C'est une étude du Congressional Research Service, commandée par le sénateur Bernie Sanders, qui vient de le confirmer (au cas où certains en doutaient encore). Au coeur de la crise, alors que la FED distribuait les aides d'urgence aux banques pour relancer l'économie, les banques se gavaient de bons du trésor.

En tout, plus de 3000 milliards de dollars ont été prêtés aux institutions financières, sans aucun engagement de leur part. Par exemple, à 33 reprises, neuf entreprises ont ainsi pu emprunter entre 5,2 milliards et 6,2 milliards de dollars au taux réel de... 0,0078%, sur quatre semaines. Autant dire, rien ! De l'argent gratuit, en somme, qui était censé être réinjecté dans l'économie via des prêts aux entreprises et aux particuliers. Las, une bonne partie de cette manne était simplement placée en bons du trésor, dont la rémunération dépassait largement les 3%.

Et pendant ce temps là, les entreprises en manque de flouze se cassaient les dents sur le zinc des guichets des banquiers... Peut-on faire plus cynique ?

[Pour plus de détails, lire l'article du Huffington Post]

 

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :