crise 1930 grave catégories modestes espoir "Il n'y a plus de sentiment d'espoir" - Noam Chomsky plus sentiment espoir noam chomsky 5242

Pour Noam Chomsky, professeur au MIT, la financiarisation de l'économie, l'idéologie "fanatique" de l'efficacité des marchés et le pouvoir croissant du secteur financier ont précipité cette crise.

Si celle-ci ne lui paraît pas à la même échelle que la Grande Dépression des années 1930, il estime qu'il y avait alors plus d'espoir dans les catégories modestes.


 [Lire l'article complet sur lesechos.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :