Incendie Etats-Unis taxce frais 75 dollars $ Pompiers pas payés = maison calcinée ! pompiers pas payes maison calcinee 8091

Une famille du Tennessee a dû se résigner à regarder sa maison brûler, tandis que les pompiers s'activaient pour... empêcher les flammes d'atteindre la bicoque du voisin. L'un avait payé la taxe, pas l'autre...

Incendie aux Etats-Unis

La maison brûle, et les pompiers regardent ailleurs... La semaine dernière, MSNBC a rapporté l'histoire de la famille Cranick. Le 29 septembre, un incendie se déclare dans leur maison. Ils appellent les pompiers, qui ne répondent pas. Le propriétaire des lieux ne figurait pas sur leur "liste client", car il n'avait pas payé les frais annuels de 75$. Depuis une vingtaine d'années, le comté d'Obion n'offre plus de service public de lutte contre les incendies, mais la ville voisine a mis sur pied un service payant.

L'incendie a tout emporté avec lui : la baraque, le chat et les trois chiens...

Les Cranick et leurs voisins ont tenté d'éteindre le feu, armés de quelques seaux et de tuyaux d'arrosage. Sans succès. Les pompiers ont bien fini par pointer le bout de leur lance à incendie... pour empêcher les flammes de se propager à la maison voisine, dont le propriétaire avait payé la taxe. "Ils ont arrosé la clôture. Ils ne m'ont même pas adressé la parole. Ils étaient ici et ont regardé la maison brûler", a déclaré Gene Cranick. Après l'incendie, la police a arrêté l'un des fils Cranick, qui se serait montré violent envers le chef des pompiers, lui reprochant de ne rien avoir fait pour empêcher la maison de son père de brûler...

"Le capitalisme est cette croyance étonnante que les plus mauvais des hommes feront les pires des choses pour le plus grand bien de tous"... disait Keynes.

C'était notre chronique "nous vivons une époque formidable"... 

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

j'aime beaucoup la citation

j'aime beaucoup la citation de Keynes que je ne connaissais pas :)
Et dire que la grande majorité de mes concitoyens sont assez stupides pour croire qu'il ne saurait y avoir d'alternative au capitalisme, nous ne sommes pas sortis de l'auberge !
Merci pour l'info
bibiane

Commentaire d'Astre Noir

Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant là-dedans.

Il s'agit d'un service public (le service des pompiers) payé par une taxe, modeste (75 £ par an, soit au cours d'aujourd'hui environ 53 €), égale pour tout le monde.

Bref, l'exact opposé du modèle du chacun pour soi.

Au contraire, je présume que beaucoup d'américains trouveraient ce système socialiste (en langage américain, ça veut dire quasi marxiste)

Pfff... Bah oui, il est où

Pfff...

Bah oui, il est où le pb ? Ils le savent bien qu'il faut payer, ces pauvres ! S'ils paient pas, yzont qu'à s'en prendre qu'à eux-mêmes ! Qu'ils crèvent calcinés dans leur baraquement de fortune !

Et pis, kikiva payer ? hin, qui ? L'assurance. Donc les gens. 100 000 $ ou plus. gachis

Bravo ! Ils nous font chier ces socialistes ! Vivement l'avènement de l'anarcho-libéralisme !!!