licenciement Facebook Pour en finir avec la “vie privée” sur Facebook pour en finir avec la vie privee sur facebook 8463

Le licenciement de ces trois salariés de la société Alten qui, s’étant épanchés sur Facebook, avaient été accusés d’”incitation à la rébellion” est, paradoxalement, une bonne nouvelle.

Pourquoi ? Parce que, et je me tue à le répéter, dans mes articles (Droit à l’oubli : et la CNIL, c’est du poulet ?), à longueurs d’entretiens (voir le dernier, pour Ecrans.fr, le podcast de Libé) et, bien évidemment, dans le livre que j’ai consacré à ce sujet (La vie privée, un problème de vieux cons ?), il n’y a pas de “vie privée” sur Facebook : sur un “réseau social“, on mène une “vie sociale“, voire une “vie publique“.


 [Lire l'article complet sur bugbrother.blog.lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :