augmentation prix viande baisse producteurs Grosse arnaque sur l'entrecôte prix viande revenu producteurs grosse arnaque entrecote 3362

Alors que le Salon de l’agriculture ouvre dans une semaine, les éleveurs de bovins de boucherie sont très inquiets pour 2009 après deux ans de baisse des revenus.

« Le prix du bœuf en rayon a augmenté de 50 % entre 1990 et 2008 alors que, dans le même temps, le prix de l’animal subissait au total une baisse de 15 % », pointe l’UFC. L’association note que « cet écart s’est notamment créé lors des crises de la vache folle, qui ont induit de fortes baisses du prix de l’animal jamais répercutées en rayon ».


 [Lire l'article complet sur humanite.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

voilà qq années que bcp de gens n achetent plus de viande

parceque c est devenu un luxe. J en fais partie, à part l'achat de steak haché surgelé ou d'un petit poulet rôti de temps à autre. Idem pour le reste de la nourriture d ailleurs, si on garde l habitude de traduire les euros en francs, on est consterné.

Dans le temps, je m offrais parfois une pâtisserie. A présent je m offre parfois un pain dit "spécial", en demandant un petit (2 euros cinquante en moyenne ; le pain special est devenu la patisserie du "revenu tres modeste".

et dehors, je vois des groupes de personnes âgées qui font les poubelles des super marchés.

non, nous ne sommes pas au moyen âge, mais en 2009.

et pendant ce temps là, le Sénat, sur ses 1,5 milliards de bon

se permet de refuser un audit de la Cour des comptes :

"Le Sénat gère actuellement une cagnotte de plus d'un milliard d'euros, résultat d'excédents budgétaires accumulés au fil des années. Si l'Assemblée nationale a accepté dans les années 1990 à reverser ses excédents au budget de l'Etat, le Sénat s'y est toujours refusé. Il se retrouve à gérer 1,5 milliard d'euros, placé notamment pour les retraites des sénateurs.

Lors de sa prise de fonction, Gérard Larcher s'était engagé à étudier tous les dossiers, notamment le problème de la gestion d'une cagnotte qui surprend par son montant, dans un contexte où l'Etat affirme sans cesse que ses caisses sont vides. Révélée par le journal Le Monde, l'information n'avait pas été reprise dans les médias." ......

www.politique.net/2008111302-cagnotte-du-senat-larcher-refuse-un-audit.htm?disqus_reply=6275889#comment-6275889

de bonus

(fin du titre)