PSA usine Aulnay-sous-Bois PSA : les révélations de la CGT relancent les interrogations sur les aides de l'Etat psa les revelations de la cgt relancent les interrogations sur les aides de l etat 10606

"La France va conserver une industrie automobile puissante et une capacité de production sur le sol national", se félicitait Nicolas Sarkozy le 9 février 2009.

L'Etat venait alors de consentir à verser, sous forme de prêt exceptionnel, 3 milliards d'euros à chacun des deux constructeurs français, Renault et PSA Peugeot Citroën, durement touchés par la crise financière. En échange de cette aide, les deux entreprises prenaient alors "l'engagement de ne fermer aucun de leurs sites pendant la durée de ces prêts et de tout faire pour éviter les licenciements", selon Nicolas Sarkozy.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :