faillite tigre celtique crise dette privatisation profits socialisation pertes Quand les banques dissolvent les parlements... quand les banques dissolvent les parlements 8507

La faillite du « tigre celtique » fait apparaître au grand jour la morale de la « crise de la dette » : privatisation des profits, socialisation des pertes.

On gage que c’est avec cet hymne en tête que les négociateurs de l’Union européenne et du FMI se sont rendus à Dublin, pour mettre en place les conditionnalités du fameux plan de « sauvetage » de l’Irlande.


 [Lire l'article complet sur ellynn.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :