bonheur personnel famille Nicolas Sarkozy Tunisie Quand Sarkozy levait son verre "au bonheur personnel" de Ben Ali... quand sarkozy levait son verre au bonheur personnel de ben ali 8921

"Je lève mon verre à votre bonheur personnel et à celui de votre famille" disait Nicolas Sarkozy à Ben Ali en avril 2008. "En Tunisie, le climat y est si doux que l'on oublie d'y mourir"... Beau comme du Sinsemilia.

Le 28 avril 2008, Sarko se faisait poète, à l'occasion du dîner d'Etat offert par Ben Ali, président de la république tunisienne : "L'un de nos plus grands auteurs, Flaubert, disait avec une certaine justesse qu'en Tunisie, le climat y est si doux que l'on oublie d'y mourir"... avant de s'épancher sur son homologue : "Je veux lever mon verre à votre bonheur personnel, au bonheur de votre famille".

Faut-il préciser que cette petite visite de courtoisie se soldât par la signature de plusieurs contrats d'un montant supérieur au milliard d'euros ?

Visionnaire, le lendemain, il participait en compagnie de Dame Parisot au Forum économique tuniso-français intitulé "Mobilisés pour l'avenir"...

Au peuple tunisien :

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

"Faut-il préciser que cette

"Faut-il préciser que cette petite visite de courtoisie se soldât par la signature de plusieurs contrats d'un montant supérieur au milliard d'euros ?"

Oui, c'était une commande d'Airbus. Ceux qui ont servi à la fuite du président tant aimé ?

Tiens donc, je crois que je viens de comprendre pourquoi Sa Sainteté Nicolaï Sarkozÿ s'est offert un nouvel air sarko one... pour partir le plus vite possible le jour où le peuple reprendra le pouvoir ?

Naaan...

Air sarko one

Connaissant (hélas) l'esprit pratique de notre nabot national, il a du être heureux d'apprendre que l'airbus avait embarqué 1,5 tonne d'or. Donc sur air sarko one on peut en embarquer encore plus; quitte à virer la baignoire et les journalistes irrévérencieux!!!

sarkozo-benalien

Quand on sait de quoi était fait le bonheur personnel de la Famille (et NS ne pouvait que le savoir), on peut jauger son toast à sa juste valeur...

Sarkon...

D'une, sachant son inculture notoire, on se doute que le discours et la référence à Flaubert n'étaient pas de lui...

De deux, à en rester aux citations, il devrait se rappeler celle-ci: "Gouverner, c'est prévoir"!

Corollaire évident: Un imprévoyant pareil devrait "se casser", exprimé dans son propre language qui lui vaut un respect à sa hauteur dans le pays...

De quoi ré-ecrire Balavoine: "Elu par les vieux, quels sont vos projets..."

Remettre la france au travail? ah ouais... déjà au vu du high-score à la présidentielle chez les sucreurs de fraises, on doutait à priori de l'impact... mais à postériori, avec 4 millions de chomeurs et au moins autant planqués sous le tapis on mesure la totale nullité de l'individu!

Et cette débile de MAM, qui il y a qqjours encore proposait l'expertise du "pays des droits de l'homme"... en matière de maintient de l'ordre... à ce démocrate de Ben Ali, elle a l'air de quoi aujourd'hui?

Lamentable, j'avais déjà honte de mon pays depuis 2007... là ce sera de mon passeport la prochaine fois que j'aurais à le sortir.

Signe des temps, on a été plusieurs à se demander quand on a vu Ben Ali viré: A quand le tour de Sarko?

Il a peut-être raison de se méfier des militaires...

MAM l'incomprise!

Quand on lit ceci, on a du mal à ne pas voir une reculade de dernière minute, observant sans doute que l'avion de Ben Ali était alors en train de faire les pleins:

http://www.marianne2.fr/blogsecretdefense/Tunisie-un-avion-contenant-du-materiel-de-maintien-de-l-ordre-bloque-vendredi-a-Roissy_a106.html

D'ailleurs si cet avion a initialement pris notre direction avant d'obliquer, apparemment entre Corse et Cote d'Azur, vers l'Arabie... c'est sans doute aussi un hasard?! Ou un autre signe du rétropédalage en catastrophe de notre gouvernement?

Nier dans ces circonstances, c'est vraiment prendre les gens pour des cons...

"Prévoir"..., c'est aussi

"Prévoir"..., c'est aussi envisager qu'un jour on deviendra vieux soi-même.
Les vieux sont-ils si méprisables qu'ils méritent d'être traités, comme je le lis ici, de "sucreurs de fraises"?

Cette formule malheureuse n'ajoute rien à votre propos et elle est d'autant plus inappropriée que ce sont nos "jeunes" gouvernants (ceux qu'à juste titre vous critiquez) qui aspirent tant à nous ramener au XIXème siècle, voire à l'Ancien régime.

Ce sont, tout de même, des vieux d'aujourd'hui qui ont conquis les droits sociaux que la génération au pouvoir tient à enlever aux classes populaires.

L'âge des gens - voyez Stéphane Hessel, Albert Jacquard et tant d'autres - n'est pas la cause des méfaits que vous dénoncez. L'explication est ailleurs.

what's up baby doc?

M Sarkozy ne boit pas une goutte d'alcool :
Et il leva son verre d'eau à la santé de son grand ami Ben Ali...
Cela ne fait pas de lui un fol,
mais un sacré guignard qui trinque en chantant l'hallali...
Je vous concède qu'il y a plus rock and roll
que ce petit "Baby Ali Doll", mais nous sommes entre gens polis.

Bien sûr, y'a Bongo Banania!...
Mais sans tomber dans la paranoïa :
Il a marié Outtara;
Et aussi Jacques Martin, corrigez-moi si j'ai tord.
Se pourrait-il qu'il pensât si ras?
Qu'à défaut d'entrer dans l'histoire, il s'introduise pendant qu'elle dort ?