Claude Chabrol Beau Serge Boucher Que la joie de Chabrol demeure que la joie de chabrol demeure 7885

Le réalisateur du “Beau Serge”, du “Boucher”, de “La Cérémonie” ou encore de“Merci pour le chocolat”, toujours plus goguenard et heureux de vivre, nous lâche brusquement à 80 ans. Et le souvenir de ses éclats de rire nous laisse bien triste...

Le malicieux Claude Chabrol aimait plus que tout les “petits sujets”. Qu'il traita tout au long de sa longue carrière (57 films rien que pour le grand écran) avec de plus en plus de gourmandise, sans s'interdire un navet par-ci, par-là.

Une vidéo d'Arte :


 [Lire l'article complet sur telerama.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :