Rachida Dati antenne ENB Qatar moyen-orient Rachida Dati exporte la justice française... au Moyen-Orient ! rachida dati exporte justice francaise au moyen orient qatar justice enm 4355

Former des magistrats voués à pratiquer leur art dans des pays appliquant la charia. Tel serait le dessein d'une antenne de l'Ecole nationale de la magistrature (ENM) de Bordeaux installée au Qatar, selon les révélations du site Mediapart. La balance de la justice au secours de la balance commerciale...

Rachida Dati exporte l'ENM au Qatar

Lundi 4 mai, le site Mediapart révèle la solution trouvée par Rachida Dati pour remédier aux problèmes budgétaires de l'ENM de Bordeaux : Monter un pôle permanent à l'étranger pour permettre "de satisfaire des besoins constants" et de "rationaliser l'activité de formation" de l'école. Cette antenne serait financée, selon des documents du Conseil d'Administration de l'ENM, par les "Etats bénéficiaires, [des] donateurs ou [des] bailleurs de fonds internationaux". En l'occurrence : l'Afghanistan, le Yémen, la Syrie, le Soudan, l'Iran, l'Arabie saoudite, des pays totalitaires qui appliquent la charia. Les deux derniers étant célébrés par Amnesty International comme les tenants des records d'exécutions capitales au titre de l'année 2008.

"L'ingénierie pédagogique" française au service du totalitarisme

L'objectif affiché du projet est "mettre en commun des expériences et des bonnes pratiques judiciaires" afin de "renforcer les liens de coopération juridique et judiciaire dans les pays du monde arabe". A cette fin, l'ENM mettra à disposition "son expertise dans le domaine de l'ingénierie pédagogique en matière de formation des magistrats". Le projet de convention signé en mai 2008 par la ministre française de la Justice n'évoque pas les droits de l'homme, pas plus qu'il ne répond aux questions éthiques soulevées par ce projet. Le ministère de la justice n'a d'ailleurs pas souhaité apporter plus de précisions. Pas plus sur les interrogations éthiques que sur les détails financiers. La chancellerie se défend en prétendant que le projet n'en est qu'au stade "d'études prospectives", affirmation manifestement contredite par les documents que s'est procurés le site d'information.

Rachida Dati et le Qatar...

Cette antenne de l'ENM serait basée à Doha, la capitale du Qatar. Et cette affaire relance plusieurs controverses... quelques jours après la révélation la cession de la marque "Sorbonne" à Abu Dhabi. Elle interroge notamment sur la nature des relations entre Rachida Dati et le Qatar, un pays dans lequel, "pour de mystérieuses raisons, [elle] se rend régulièrement [exigeant] que l'ambassadeur l'accueille à sa descente d'avion, même à 2 heures du matin" écrivait Le Point en décembre dernier. Challenges se risquait aussi, en janvier, à évoquer "ses nombreux voyages privés [au Qatar, où elle] entretient de fortes amitiés et où elle aurait facilité des contacts entre des entreprises françaises et l'émirat".

"L'indépendance de la justice n'est pas un dogme, elle se mérite", déclarait Rachida Dati, le 5 février 2009, devant les élèves de... l'Ecole Nationale de la Magistrature de Bordeaux. Un discours qui, s'il a horrifié la plupart des commentateurs français, en aura visiblement séduit d'autres à l'étranger...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Dati exporte la justice française ....

La très médiatique "sinistre" de la justice en fait vraiment trop avant de s'en aller ...
Son projet - dans la mesure où il est adopté !-va faire "Dat(e)i"...
C'est en somme encore une fois le "syndrome du petit caniche" , vous savez celui qui veut laisser sa trace....

elle

elle ferait mieux de rester la bas et nous ficher la paix !

Dati exporte la justice française

Pauvres Quataris .........ils vont avoir du mal à s'en remettre !!