Rachida Dati rattrapée par le Conseil d'Etat

En 2009, alors garde des Sceaux, elle avait muté d'office un procureur général, sans demander l'avis du Conseil supérieur de la magistrature comme le veut la procédure. Mutation annulée ce jeudi.

Le Conseil d’Etat a annulé jeudi la mutation en 2009 de l’ancien procureur général de Riom (Puy-de-Dôme) Marc Robert, à la satisfaction des syndicats de magistrats qui y voyaient une sanction à son encontre, emblématique selon eux de «l’ère Dati».


 [Lire l'article complet sur liberation.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :