promesse Lula Rafale Dassault payé cher Rafale, mon beau Rafale… rafale mon beau rafale 5439

La promesse du président brésilien Lula Da Silva de privilégier l’offre du constructeur français ouvre enfin au chasseur Rafale les portes de l’export. Mais ce déblocage s’est payé... plutôt cher !

Dassault est la vedette, en cette fin de semaine, de « l’Université d’été de la défense », qui se tient cette année à Saumur, capitale de la cavalerie à l’ancienne (le Cadre noir…) comme moderne (les régiments blindés).


 [Lire l'article complet sur blog.mondediplo.net]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :