Référendum Irlande Non passe en tête sondage Référendum en Irlande - Le "non" passe en tête. Et alors ? referendum irlande le non passe en tete et alors sondage traite de lisbonne

Le sondage du jour est publié par The Irish Times, NON 35% (+17) OUI 30% (-5) indécis 28% (-12). Le "Non" passe en tête. Aïe ! L'histoire qui recommence... et toujours ce peuple qui rechigne à voter un Traité de Lisbonne qu'il ne comprend pas. Mais comment peut-il ne pas le comprendre, puisqu'il ne l'a pas lu ? Ce maudit traité... Décryptage.

[3 Octobre 2009 : Voir les résultats du second référendum en Irlande, le Oui a gagné]

Le "Non" gagne du terrain

référendum irlande

Selon un sondage de l'institut TNS MRBI publié aujourd'hui par The Irish Times, seuls 5% de ceux qui répondent "non" disent vouloir protester contre le gouvernement. La raison la plus invoquée par les nonistes est le fait que ce traité est incompréhensible. Pourtant, le gouvernement prend fait et cause pour le "oui", comme l'écrasante majorité de la classe politique. Pourtant, toutes les précautions ont été prises. Bertie Ahern, ex-premier ministre, a pris la peine de démissionner pour éviter les foudres d'un vote sanction contre sa personne. La date du référendum a été soigneusement choisie pour éviter la présidence européenne de Nicolas Sarkozy, considéré comme "totalement imprévisible" par le gouvernement irlandais, et qui risquerait de tout faire capoter d'une de ses déclarations dont il a le secret. Et enfin, l'Union Européenne met tout en oeuvre pour éviter d'envoyer de "mauvais signaux" à l'attention du peuple irlandais, jusqu'à la date du référendum... Gentille attention ! Et pourtant, malgré tout ça, le "Non" ne se déclare pas encore vaincu.

Et si le Non gagnait...

Comme en 2002 ? Le peuple irlandais, ayant une première fois rejeté le traité de Nice par référendum, avait dû revoter. Et le second vote fut le bon. Ou bien comme en 2008 ? Les Français et Néerlandais, ayant rejeté le Traité de Constitution Européenne (TCE), il a fallu le renommer et le faire adopter par le parlement. En Irlande cependant, il faudrait d'abord faire un référendum pour autoriser le parlement à voter à la place du peuple. Une autre histoire ! En toute état de cause, il reste des solutions, et le Oui vaincra, d'une façon ou d'une autre, car comme disait Jean-Luc Dehaene, ancien premier ministre belge, et anciennement vice-président de la Convention du Traité constitutionnel européen, "Si le résultat est non, il faudra revoter, car il faut absolument que ce soit oui".

Sauf que cette fois-ci, Nicolas Sarkozy sera président de l'Union Européenne, et qu'il meurt d'envie d'y faire quelques éclats. PAC, défense commune, politique énergétique... autant de sujets qui fâchent et qui risquent de déclencher de vraies guerres de tranchées. D'autant que la France est de plus en plus critiquée, dans les allées de Bruxelles, où l'on commence à enfiler les gilets pare-balles. Alors... un second vote serait remis à beaucoup plus tard, le temps que la présidence française soit digérée. Gênant...

Déclarations

Le référendum aura lieu jeudi prochain, le 12 juin 2008. Et les déclarations fusent. "Je prédis qu'il y a moins de 250 personnes parmi la totalité des 4,2 millions d'Irlandais qui ont lu le traité de la première à la dernière page. Je prédis aussi qu'il y a moins de 10% des 250 qui comprend chaque section et sous-section", déclare Charlie McCreevy, Commissaire européen en charge du marché intérieur et des services et ancien ministre d'Irlande. "Il n'y aura pas de second référendum" prédit Dick Roche, ministre irlandais des Affaires européennes. "Il n'y a pas de plan B", d'après José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, qui insiste "Si le traité est rejeté, l'Irlande et l'Europe en payeront le prix". Comme une impression de déjà vu...

Y a-t-il eu quelqu'un pour menacer l'Irlande d'une invasion de sauterelles ?

Affaire à suivre... donc.

Lire aussi :
    référendum irlande Irlande : Nicolas Sarkozy est "totalement imprévisible" selon une diplomate
    référendum irlande Irlande : Le Traité de Lisbonne a disparu. Introuvable !
    référendum irlande Traité européen : ils ont osé le dire...

 

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

le Non passe en tête ...

Bonjour,
Très bon article et très bon site que je consulte tous les jours.
Quant à l'Irlande, si le NON l'emportait, cela vaudrait au moins le coup pour voir la tête des partisans du OUI de l'Europe entière.
Après, évidemment ... Ils vont bien trouver quelque chose pour nous la faire avaler de force cette Europe des marchands dont les peuples ne veulent pas.
Bonne continuation.

je ferais une prière le 15

je ferais une prière le 15 au soir.....

pas de plan b..non mais

pas de plan b..non mais quels feignants ces technocrates bruxellois! eh ben refaites nous la copie jusqu'à ce qu'elle nous plaise, bras cassés,va! on vous paye à quoi faire, sinon?

Il est clair que nos

Il est clair que nos dirigeant européens sont des guignols incompétents.
Comment soumettre un texte volontairement et si évidemment sombre et complexe sans prévoir le refus ne serait ce que d'un peuple ? Et en faire un argument pour voter pour ce texte.

trop bon

moi, je dis que ce serait franchement trop bon si le non l'emportait. Imaginez un peu la tête des oui-ouistes, de nos chères gouvernants qui se sont acharnés à nous prendre pour des imbéciles, qui se torchent avec le mot démocratie.
Bas les masques, l'europe vivrait là, une crise historique. La rupture entre les peuples européens et les élus serait totale. J'imagine déjà les éditorialistes de la presse dominante : l'europe doit définitivement se construire sans les peuples, ils sont vraiment trop cons ces citoyens qui ne comprennent pas que ce traité est formidable .....
Allez, plus que 5 jours avant de mourir de rire quand le non va l'emporter

OUI OUI OUI

les partisans du non ont quand même la mémoire courte !
c'est grâce à l'UE que nous vivons la plus longue période de paix de notre histoire...
c'est grâce à l'UE que nous avons un poids satisfaisant face aux autres puissances de la triade (EU et Japon)...
c'est l'UE qui fournit la plus grosse aide au développement...

tous ces arguments les nihilistes les oublient un peu vite je trouve...

surtout, quel modèle proposent-ils à la place ?... la nostalgie du totalitarisme communiste ?

un point disqualificatoire

La première question à se poser quant-à ce traité est : "comment nos dirigeants seront-ils désignés?"
En l'occurence, la réponse est "Ils ne seront pas élus par le Peuple".
Partant de cette constatation, tout autre question n'a plus lieu d'être posée. C'est NON.

Il va falloir ouvrir les

Il va falloir ouvrir les yeux sur la réalité et cesser de regarder la politique à travers les films de Walt Disney.

C'est grâce à l'OTAN et à la bombe atomique que nous avons eu la paix pendant 50 ans, pas à l'union européenne. L'UE est le résultat de la paix, pas sa cause. Et le poids de l'UE dans le monde ne sert à rien si c'est pour que ses citoyens s'appauvrissent à cause de sa politique.

Et surtout, je préfère avoir la démocratie à la richesse car la richesse dans une dictature, ça ne dure que le temps que les dirigeants te la fauche. Malheureusement l'Union européenne évolue de plus en plus vers un système autocratique qui annihile nos libertés. Les réaction des gouvernant à un seul malheureux sondage mettant le non en tête en sont révélatrices : de toutes façons, il faudra revoter si c'est non.

Simplisme, logique binaire, etc.

Comme le dit l'auteur et comme le démontre ce commentaire, le même refrain revient :
- les partisans du non sont anti-européens ...
- c'est le Traité ou le méchant communisme ...
Hou qu'ils sont pas beaux ces nonistes !!!

Nimportnawak

le commentaire du 7 juin 2008, 20:17 par Anonymous me fait bien rire.
Je suis pour le NON parce que je souhaite une autre Europe que celle proposee par ce traite. Je souhaite une Europe beaucoup beaucoup beaucoup moins liberale.
Il est completement imbecile de declarer que tous les partisans du NON sont anti-europeen !! Il y en a sans doute mais je pense que la grande majorite en a marre de se faire tromper constamment par les politiques.

Ce traite propose une politique commune du meme gout que ce que fait Sarkozy en France actuellement. NON l'Europe de ce traite n'a rien a offrir de bon aux citoyens europeens !!

Et faire de grandes declarations comme ce commentateur me fait penser aux pro-americains qui disent: "Il faut soutenir les USA en Irak car ce sont eux qui ont sauve la France en 1944 !". Sauf que les ricains ont attendu 3 ans avant d'intervenir, que les chars allemands avaient des moteurs Ford (les chefs d'entreprises americains n'ont rien vu de mal a passer des contrats avec Hitler), que depuis 1945 les gouvernements US ont entrepris les pires atrocites contre de nombreux peuples (Vietnam, Irak etc...)...

bref gardez vos histoires pour vos enfants ou arretez de vous faire laver le cerveau par les JT televises (et les autres) !!

D'autres modèles économiques sont possibles

Ce n'est en rien au caractère ultraliberal de l'UE que nous devons de vivre la plus longue période de paix de notre histoire...

Ca ne sert pas à grand chose d'avoir "un poids satisfaisant face aux autres puissances de la triade" lorsque c'est pour se soumettre aux mêmes puissances et avaler les mêmes inepties non scientifiques et anti-économiques

L'UE s'oppose aux intérêts des pays du Sud et soutient ceux des riches et des multinationales dans les instances internationales.

Prétendre que l'unique alternative est entre totalitarisme communiste et dictature ultralibérale, c'est être malhonnête ou ignorant. Les modèles économiques moins imbéciles* ne manquent pas: institutionalisme, école de la régulation, keynesianisme, développementalisme, Charte de la Havane, ...

*au sens psychiatrique du terme

les joints

tu sais arrete de fumer des joints, ok !!
ca se voit que tu connais rien en politique, thank you

traité de Lisbonne

Sans aucun doute, c'est grace à l'UE qu'Anonymous a un petit pois dans la tête, brave petit soldat aveugle!!!

A propos de quelques articles récents de Libe sur l'Irlande

A propos de quelques articles récents de Jean Quatremer
http://www.causeur.fr/changement-d-eire
Les Irlandais ont peur du Traité, Libé a peur pour le Traité…

Le NON Irlandais

L'Europe OUI mais pas n'importe quelle Europe et encore moins EURABIA.
Puisse l'Irlande par son NON massif sauver notre civilisation occidentale.

yes or no

help us remain free
non-voting

Georges France

l'U.E. eire dans le coercitif labyrinthe ultra-libéral

On voit bien que ce sujet vous tient à coeur. Avec raison.

+ @ 11 06 2008 10:22

Y'a plus de lien !
Représailles de Libé? D'ailleurs pourquoi une apocope ? Une aphérèse serait réaliste: rat-ion ( de plus, nous sommes les rationnés de démocratie ).
rappel : ion = atome ou particule qui a perdu sa neutralité...
Un des atomes de l' Ultra-Elibéralisme? Devrions-nous nous libérer de cette bureaucratie politico-financiero-bancaire et de leurs thuriféraires?
Personnellement, j'ai voulu poster, pour la première fois et reposant sur mes coussinets, des réactions AVEC des liens vers d'autres blogs sur le site de Quatremer _ à ma connaissance c'est le seul site journalistique ainsi protégé, par une interface 'typepad' : parano/censure? : _ 1° rejet par T'PD' _ 2° échauffé, j'ajoute pseudo-naïvement mes coordonnées personnelles : nom et lieu, que Q s'empresse de publier!; gaminerie : j'ai réussi, j'ai marqué de mon empreinte odorante de félin cette litière _ 3° je reposte : blocage TPD : 4° je poste seulement un titre : Censure? Ultra-libéralisme? ( on s'amuse comme on peut ) : évidemment , blocage encore.
L'article de Q en question : l'affaire de moeurs DSK au FMI. Q était tout fier d'avoir été le seul à parler de ce 'danger comportemental' 6 ou 12 mois avant. Le journaliste cocoricomondain. Mais outragé car excommunié par Barroso _ aucune interview acceptée _ : la VICTIME quoi! << Libérez-moi de cet ostracisme! >> pourrait-il dire!

Un petit coucou au Le Monde (encore!) : seul journal publiant en pleine page les communiqués _ partiellement mensongers _ de Clearstream de caractère anti-Denis Robert, un des confrères de ceux du Monde!!, confrères dont la quasi totalité le soutient, rappelons-le.

<< Je vous le demande : où va le quatrième pouvoir, ma chère? ---------> les blogs!

limiter la casse

Si le “non” l’emporte, on peut encore espérer à terme, mètre un frein à l’invasion des ces parasites nomades, qui vivent de la mendicité et du rapine.