Reims

quatre étudiants Reims condamnés comparution immédiate policiers relaxés Manifestants relaxés : à Reims, la blitz-justice a atteint ses limites manifestants relaxes a reims la blitz justice a atteint ses limites 7977

Manifestants relaxés : à Reims, la blitz-justice a atteint ses limites En novembre 2009, quatre étudiants ont été condamnés en comparution immédiate pour coups et blessures sur policiers. Gravissime. Las, 10 mois plus tard, ils viennent d'être relaxés. La parole des policiers ne tenait pas la route, a conclu la Justice.

Léo Belenguier Reims étudiant manifestant François Fillon condamné trois mois prison sursis Une banale histoire de comparution immédiate qui tourne mal... leo belenguier condamnation prison comparution immediate 6477

Une banale histoire de comparution immédiate qui tourne mal... Comment un étudiant de dix-huit ans sans histoire se retrouve interpellé, gardé à vue, déféré en comparution immédiate et condamné à trois mois de prison avec sursis en moins de 24 heures...

suicide reclassé accident travail Reims : le suicide d'un cadre à son domicile reconnu comme accident du travail reims suicide cadre son domicile reconnu accident travail 3945

 Lepoint.fr - Le suicide d'un cadre du Centre d'étude et de recherche pour l'automobile (Cera) de Reims a été reconnu comme accident du travail par la sécurité sociale.

PS résultats congrès REIMS présente favori PS : un homme, deux femmes, trois possibilités... ps congres reims hamon aubry royal 2555

PS : un homme, deux femmes, trois possibilités... Dans le noir de la "nuit des résolutions", il était difficile de s'y retrouver. Lorsque le soleil s'est levé, tout le monde était parti. Eclipse totale au congrès de Reims. Récit d'une histoire sans fin...

congrès Reims PS Congrès de Reims : PS circus congres de reims ps circus 2547

 Bakchich.info - Alors là, cette fois-ci, les Gaulois-socialistes vous y allez très fort. Vu de notre vieille Afrique où les guerres tribales et les conflits ethniques ne sont pas prêts de cesser, vous les socialistes franchouillards, nous vous observons avec un certain étonnement.