suicide reclassé accident travail Reims : le suicide d'un cadre à son domicile reconnu comme accident du travail reims suicide cadre son domicile reconnu accident travail 3945

Le suicide d'un cadre du Centre d'étude et de recherche pour l'automobile (Cera) de Reims a été reconnu comme accident du travail par la sécurité sociale.

L'homme s'était donné la mort à son domicile en mai 2008 alors qu'il souffrait d'une dépression. L'affaire révélée par le quotidien L'Union provient d'une lettre adressée par la sécurité sociale à la veuve de Jean-Pierre Crevet. Cette lettre mentionne que "la relation entre le décès et le travail est établie".


 [Lire l'article complet sur lepoint.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

il faudrait créer une autre catégorie

car en l occurrence, "accident" ne convient absolument pas.

et reconnaitre, dès lors, la dépression quand elle est issue des conditions de travail, comme telle.

... "La démarche de la veuve n'est "ni vindicative, ni intéressée", a insisté Me Chemla, déclarant que deux procédures étaient désormais envisagées par la famille. Une pour "faute inexcusable" contre l'entreprise, qui doit "assurer la sécurité de ses salariés", et une autre "sur la qualité du diagnostic du psychiatre"."...

Ca m étonnerait que "la qualité du diagnostic du psychiatre" puisse être attaquée ...