Rentrée scolaire (dé)moralisante patience Rentrée scolaire (dé)moralisante : « La patience coûte peu à qui travaille beaucoup »…  rentree scolaire de moralisante la patience coute peu a qui travaille beaucoup 11151

Troisième billet hébergé, qui narre le "service maximum" de Véronique Decker, directrice d'école à Bobigny, et de ses collègues.

Mardi 6 septembre. Déjà, au deuxième jour, des habitudes sont prises. Les jeunes élèves de CP retrouvent leur place dans la cour, viennent se ranger à la sonnerie, pendant que les plus grands montent déjà (dans notre école, beaucoup d'élèves ont le droit de monter seuls en classe, en raison d'un système de « ceintures de comportement » qui permet aux élèves les plus responsables d'avoir davantage de droits que les autres).


 [Lire l'article complet sur education.blog.lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :