Classement riches France héritiers Sarkozy mérite méritocratie medef En France, tout augmente, même les riches... quand la méritocratie devient oligarchie revue de blogen france tout augmente meme les riches quand la meritocratie devient oligarchie

Juillet 2007, la revue Challenges titre : "Du début à la fin de notre traditionnel classement des riches, tout augmente. L'environnement, il est vrai, est très favorable".

Août 2007 : le paquet fiscal, vulgairement appelé "loi TEPA" est voté au parlement, offrant un petit pactole de 15 milliards d'euros aux plus riches de notre pays.

Septembre 2007 : Fillon, premier ministre, annonce : "La France est un pays en faillite".

En résumé, les riches sont de plus en plus riches, l'Etat leur offre de plus en plus d'argent, malgré le fait que la France soit en faillite, mot ramenant la France à une simple société commerciale. Ca ne s'appellerait pas de la "mauvaise gestion", ça, en droit des affaires ? Voire plus d'ailleurs...

Mais Sarkozy aime cette France, la riche, la France de ceux qui entreprennent, qui se lèvent tôt. Regardons de plus près ce classement de la richesse en France (pour l'année 2005) :

1. Bernard Arnault 23 072 M€ (LVMH)
2. Gérard Mulliez et sa famille 17 000 M€ (GROUPE AUCHAN)
3. Liliane Bettencourt et sa famille 15 910 M€ (L’OREAL)
4. François Pinault et sa famille 10 295 M€ (PPR)
5. Romain Zaleski 9 173 M€ (ERAMET)
6. Bertrand Puech et Famille Hermès 7 980 M€ (HERMES INTERNATIONAL)
7. Serge Dassault et sa famille 7 300 M€ (GROUPE INDUSTRIEL MARCEL DASSAULT)
8. Robert Louis-Dreyfus et sa famille 7 000 M€ (LOUIS-DREYFUS)
9. Jacques Servier et sa famille 6 000 M€ (LABORATOIRES SERVIER)
10. Robert Halley et sa famille 5 194 M€ (CARREFOUR)
11. Robert Peugeot et sa famille 4 481 M€ (PEUGEOT SA)
12. Vincent Bolloré 4 317 M€ (BOLLORE)
13. Martin Bouygues et Olivier Bouygues 4 151 M€ (BOUYGUES)
14. Philippe Bouriez et Jacques Bouriez 4 000 M€ (GROUPE LOUIS DELHAIZE)
15. Jean-Claude Decaux et sa famille 3 871 M€ (JCDECAUX)
16. Alain Wertheimer et sa famille 3 500 M€ (CHANEL)
17. Emmanuel Besnier et sa famille 3 000 M€ (GROUPE LACTALIS)
17. Pierre Castel et sa famille 3 000 M€ (CASTEL FRERES)
19. Xavier Niel et sa famille 2 741 M€ (ILIAD)
20. Familles Wendel 2 550 M€ (WENDEL)
21. Famille Beaufour 2 546 M€ (GROUPE IPSEN)
22. Jacques Merceron-Vicat et sa famille 2 511 M€ (VICAT)
23. Patrick Ricard et sa famille 2 009 M€ (PERNOD RICARD)
24. Familles Coisne et Lambert 2 000 M€ (SONEPAR DISTRIBUTION)
25. Ginette Moulin et sa famille 2 000 M€ (GALERIES LAFAYETTE)

  droite-bling-bling-héritiers

Les lignes rouges sont les riches "héritiers", Bernard Arnault pouvant être considéré comme héritier ou entrepreneur. Les lignes bleues sont les riches "entrepreneurs", dont l'héritage est en cours de passation. Les lignes vertes, sont les riches "entrepreneurs", dont l'héritage n'est pas décidé ou trop diffus pour donner lieu à une grosse fortune.

18 ou 19 des 25 plus grandes fortunes de France sont des héritiers, ayant fait fructifier leur héritage. Ces familles verront leur capital augmenter grâce à la bonté de l'Etat, en faillite.

C'est donc ça la France du mérite, prônée par Sarkozy et le MEDEF : avoir le mérite de bien naître.

Les mots ont un sens...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Tout augmente...et alors ?

Le problème en France, c'est cette vieille manie fustiger "les riches". Quand comprendra - t-on, enfin, que lorsque la fiscalité arrive à un niveau tel que "les riches " s'en vont sous d'autres cieux pour y payer des impôts plus raisonnables qu'ici, c'est tout le monde en France qui s'appauvrit ?
Il y a belle lurette que les plus grosses fortunes sont parties de France ! De plus , la plupart des fortunes publiées dans l'article de Napakatbra sont des actifs "professionnels" au sens de l'ISF et ne sont donc pas soumis à cet impôt ! La loi TEPA ne les concerne pas !
Un rapport du Sénat indiquait dernièrement qu'en moyenne 2 contribuables à l'ISF par jour quittaient le pays et que les patrimoines en question représentent des sommes de plus en plus faibles (démocratisation de la délocalisation). Il faut bien arrêter l'hemorragie !
Dire que la loi TEPA est un "cadeau" aux riches d'un Etat en faillite n'a pas de sens ! c'est à l'Etat de mettre de l'ordre dans ses finances en commençant par gérer efficacement ses recettes fiscales et en traquant les innombrables gaspillages en tous genres ce qui aurait pour conséquence non seulement de ne pas éxagérer sa pression fiscale mais aussi de ne pas dégoûter ceux qui paient beaucoup d'impôts car une autre des raisons de la délocalisation des fortunes, c'est cet ecoeurement des contribuables face à la gestion désastreuse de l'Etat. Il faut savoir se remettre en cause !

Réponse à Anonyme

Ca fait des années qu'on baisse les impôts des plus riches et cela ne ramène pas de pouvoir d'achat. Votre discours qui dit que les plus riches vont ailleurs parce que trop d'impôts en France, ne tient plus la route aujourd'hui avec les nouvelles formes de defiscalisation. Et il est normal que ceux qui gagne des millions payent leur impôts. Votre discourt est une insulte pour les millions de français qui galère de leur bas revenu alors que d'autres se fourvoient dans le luxe comme notre Président.

Entièrement d'accord. Et ne

Entièrement d'accord. Et ne parlons même pas de leur soi-disant impôt sur le revenu...

les impôts payés par les

les impôts payés par les riches sont démesurés. Voilà où se situe le problème. Il est normal et même indispensable que les riches payent plus d'impôts (en volume, et aussi en proportion), mais cela doit respecter une certaine mesure.

Quel que soit le montant des revenus d'un riche, si le % perçu par l'Etat devient trop lourd, ça devient logique de quitter son pays.

Enfin, pouvez-vous simplement concevoir que l'argent perçu par les riches est peut-être mérité? soit par le fruit de leur propre travail, soit le fruit du travail de leurs parents...

Vous semblez condamnés les héritiers qui devraient rougir de leur situation; et je m'interroge sur le sens de votre critique. tout parent ne souhaite-t-il pas pouvoir transmettre son patrimoine à ses descendants??

Je veux bien que vous

Je veux bien que vous m'expliquiez ou est le "mérite" si on hérite d'une fortune equivalente à 1 000 000 de smic ? (bettencourt)
Les beneficiaires des fortunes n'ont pas a rougir de leur situation , en tant que nantis ils doivent juste percevoir que cet argent provient quand meme du travail de salaries sans qui ils ne pourraient pas se prelasser sur leur yacht!
Je voudrait voir si tous les ultras riches en france se levent tot pour subir 2 heures de transports en commun par jour ! tout ca pour avoir a peine de quoi payer 2 semaine de vacances a ses enfants !
transmettre sa maison a ses enfants sans devoir la vendre pour payer les frais de succession je veux bien mais au dela ....soyons logique et humain.
Le capital , la bourse les warrants etc ..derriere tout ces termes il y a des humains quand meme!
A ce moment la autant allez vers la monarchie et accepter que tout appartient au roi. A vrai dire au rythme ou s'accroit la richesse de certains , c'est ce qui va nous arriver!
Soyons assez fort pour dire non et pas se laisser berner par des faux debats. Réagissons , on est encore en democratie ( peut etre plus pour longtemps)

ne vous inquitez pas les

ne vous inquitez pas les riches non désirés en france s'en vont, et si les impots augmentent c'est pour payer ceux qui ne font rien.....les classes moyennes qui ne peuvent partir s'appauvrissent et bientôt ce sera une france pays de pauvres, et, peut être que les riches reviendront souhaitons le

UN EXEMPLE EMBLEMATIQUE : VICAT

La Société des Ciments Vicat est une société cimentière française, fondée par Joseph Vicat, fils de Louis Vicat, en 1853 à Vif (près de Grenoble, Isère). Cotée en Bourse, la société Vicat est actuellement contrôlée à 52,70% par la famille Merceron-Vicat (mot "famille" pris dans un sens très large, avec les clans alliés).

Jusqu'en mars 2008, la société Vicat fut dirigée, d'une main de fer et en solo, par Jacques Merceron-Vicat, PDG ( 70 ans ). Ce dernier, diplômé de l'ESTP (Ecole Supérieure des Travaux Publics) est toujours marié à Edwige, qui lui a donné trois enfants : Sophie, Louis (niveau bac + diplôme de l'Ecole des Cadres + certificat avec mention de stage de cohésion à l'EM Lyon), enfin Elvire (décédée à la suite d'un cruel acte de désespoir commis avec son fiancé).

L'activité de Vicat s'est rapidement développée ; la société est aujourd'hui présente en France (numéro 3 du marché derrière Lafarge et Ciments français/Italcementi, en Suisse (numéro deux du marché), aux États-Unis, en Turquie, en Italie, en Égypte, au Sénégal, au Mali et au Kazakhstan (très virtuellement).

Depuis mars 2008, c'est le gendre de Jacques Merceron-Vicat (sexagénaire vieillissant), Guy Sidos (marié à Sophie), qui tient, laborieusement mais sans état d'âme, les rênes de la société Vicat (sous l'oeil vigilant de Jacques Merceron-Vicat). Officiellement, le groupe Vicat a fabriqué, en 2007 14 M de tonnes de ciment.

Guy Sidos (45 ans) est ingénieur de l'École navale (promotion 1982). Après avoir commandé successivement le bâtiment-école Guépard (1988-89) et, en cale sèche puis en essai à la mer dans la rade de Toulon, le sous-marin Perle (1999-2000), Guy Sidos échoua nettement au concours d'entrée du CID (Collège Interarmées de Défense), ex-Ecole de Guerre. C'est à la suite de ce fâcheux contretemps (2001) que son beau-père Jacques Merceron-Vicat, à cours de successeur familial direct crédible, lui "proposa" de rejoindre la société Vicat pour en prendre peu à peu la direction (après une période d'apprentissage aux Etats-Unis).

En février 2007, le groupe allemand, Heidelberger Cement (détenteur à l'époque de 35,03 % du capital de Vicat et, semble-t-il, inquiet sur les capacités managériales de la toute nouvelle équipe de direction) annonça son désir de se retirer du capital de Vicat, et donc de mettre en vente sa participation financière. Ceci fut fait à des conditions très avantageuses pour le groupe Heidelberger Cement...

La société Vicat est aujourd'hui présente en France (numéro 3 du marché derrière Lafarge et Ciments français), en Suisse (numéro 2 du marché derrière Holcim), aux Etats-Unis, en Turquie, en Italie, en Égypte, au Sénégal (numéro 1 du marché, très contesté) et, depuis peu, au Mali (numéro 1 incontesté). Ses activités principales sont le ciment, le granulat et le béton frais, livré en camion-toupie. En 2007, pour peaufiner une image de marque quelque peu écornée par de multiples affaires, le groupe Vicat décida d'annoncer, un peu dans la précipitation, la construction d'une hypothétique cimenterie au Kazakhstan : ceci n'empécha pas le cours de Bourse de Vicat de plonger de plus de 50% en un an.

En 2007 le chiffre d'affaires consolidé de la société Vicat dépassa les 2 milliards d'euros. Les ratios de rentabilité furent somptueux… Les effectifs, en diminution croissante, avoisinaient les 6.700 personnes.

La société est réputée pour sa gestion rigoureuse, à la fois discrète et «hyper-pragmatique ».

À plusieurs reprises, l'« hyper-pragmatisme » de Vicat fut dénoncé par la presse voire par certains hommes politiques.

La fortune de Jacques Merceron-Vicat est estimée à 2,5 milliards d'euros (2007).

A l'auteur du commentaire : je vous prie de bien vouloir m'excuser mais certains passages engageant ma responsabilité juridique et n'étant pas vérifiables, j'ai dû les supprimer.

Napakatbra

Hors sujet et

Hors sujet et calomnieux.
Quel intérêt ?

Pourquoi ces calomnies

Hors sujet et calomnieux. Pourquoi ?

Vicat

Tout est vrai sur Vicat. Bravo au redacteur, courageux et lucide.
Aucune calomnie n`est a signaler.
OB ancien controleur Vicat

Calomnies

Certainement pas. Soit vous êtes mal renseigné, soit vous avez une motivation douteuse.

Vous êtes qui ?

C'est marrant, dès que Vicat est cité sur une page web toutes les discussions sont pourries par des calomnies toutes plus foireuses les unes que les autres, toutes anonymes ou sous de fausses identités. De là à imaginer une attaque déloyale contre un des fleurons de l'économie française, il n'y a pas loin.

VICAT ET L'OCCUPATION

1936 (octobre) : Les usines Vicat de l'Isère sont occupées par les grévistes.

1941 : Sous l'Occupation, Joseph Merceron-Vicat est nommé membre du Conseil national instauré par Vichy. Il y propose un « Schéma d'organisation corporative » conforme à la Révolution nationale.

1941-1942 : Les bénéfices du groupe Vicat sont supérieurs à ceux de 1940 et l'entreprise renoue avec les dividendes, après la crise de la fin des années 1930.

1942 : Joseph Merceron-Vicat déclare le 27 juin 1942 : « Suivons le maréchal et le chef du gouvernement. L'Empire français prendra dans l'Europe nouvelle la place que lui confère son passé garant de si riches promesses pour l'avenir. ». Il passe ainsi du pétainisme au soutien à Pierre Laval.

1945 : A la Libération, menacé d'être fusillé pour avoir collabore avec la Gestapo allemande et cache des armes destinees a combattre les resistants, Joseph Merceron-Vicat, préfère verser de gros pots-de-vin aux autorités françaises 'légitimes' de l'époque. Joseph Merceron-Vicat est incarcéré jusqu'en 1953 (Archives penales des Tribunaux de Lyon et de Paris).

Encore lui

Tiens, le nunuche est de retour... cela faisait longtemps...

Le nunuche est de retour

Comment s'appelle cette pathologie?

impots

C'est un peu plus compliqué que ça mais pas dénué d'un certain bon sens!!!

Tout augmente... Justement ... Responsabilités...

Ce n'es tpas une manie de fustiger les "riches", mais vous m'excuserez, quand une place de parking prend 50ct,
ca posera aucun soucis à celui qui gagne 5000 euros,
ça fera râler celui qui en gagne 2000,
et ça désesperera celui qui touche le smic.

Donc faire payer les "riches" ça voudrait dire leur prendre au % ce qui est prit, aux classes moyennes, ou aux moins bien lotis, parce que ça commence à me courrir les bobos qui vivent dans leur bulle sans avoir un minimum d'ouverture d'esprit pour celui pour qui ce n'est pas facile.
Moi l'Etat me prend un mois de salaire à l'année et certains riches payent pas d'impots, ou peu.
La France c'est ça aujourd'hui. Les français râlent mais ils vont pas voter.
Certes y a du corporatisme dans l'élite du pays, mais si on choisisait moins la facilité et qu'on allait un peu plus au bout de nos idées, on en serait pas là.
Une politique qui déresponsabilise les gens avec des réformes et des lois qui alourdissent le quotidien des gens.
Les radars, sont devenu des machines à sous, allez chez le médecin, le smédicaments, les spécialistes, la ponction continue (sans parler de la cotisation sécu qu'on paye chaque mois)
Nous sommes des numéros de sécu, qui vivont pour payer

La failitte est un bon prétexte pour la mettre profond à tout le monde, le gouvernement espère diminuer ses déficits en limitant les dépenses, mais la meme idée pourrie a été utilisée par la gauche mais on dépense autant d'argent dans des mesures anti déficitaires que ça sert à rien, le problème est dans le fonctionnement.
Y a pas un con sorti de l'ENA qui a eu l'idée de créer un nouveau secteur d'activité pour le gouvernement pour qu'ils gagnent des sous autrement qu'en enfoncant le clou de M. "Tout le monde". Pas d'idées novatrice, parce que le smandats durent 5 ans au bout de ça on arrete tout on recommence

Mais là c'est le mur qui nous attends et ces gens, issu du cponiage en profite pour s'en mettre plein les poches avant que le navire coule.
Le pays a moins de marge de manoeuvre, c'est pas une raison pour en remettre une couche.

J'aimerais tellement y être là haut, j'ai des idées pour le pays, de nouveaux secteurs d'activités à proposer, et un plan anti-chomage, compatible avec l'environnement et la politique de logements.

La France a des déficites mais elle pompe pas l'argent là ou il faut, Et surtout elle ne s'y prend pas bien en déresponsabilisant les gens. Les gens quand on peur prélèvent un trucs ils ont rien en échange du coup ils ont même pas l'illusion de cotiser poru la bonne cause.

exemple :

Vous trouvez pas par exemple que la sécu ça craint ? C'est un prétexte depuis des décénnies pour augmenter les cotisations le prix des médocs et j'en passe.
Si on laissait le choix aux gens plutot ? Au lieu d'être prélevé sur le salaire tous les mois on laisse cet argent aux gens, qui si ils le désirent prennent une mutuelle qui serait du coup un peu plus chère mais complète, pu de frais de fonctionnement de la sécu.
Le personnel Sécu serait reclassé dans une société dont l'Etat détiendrait des parts pour en rentabiliser le système. La sécu c'est un coup fonctionnel très élevé, y en aurai plus. Les gens feraient un choix, faire des choix c'est un signe de liberté, qui a mon sens est un acte démocratique, que de faire valoir sa voix.

Pareil en France on a l'hypocrisie de l'alcool et du tabac, on donne 2 sons de cloche différent. Si on faisait baisser le prix des cigarettes en France, les gens achetent moins cher parce qu'ils ont moins dans le porte monnaie, pas parce que c'est des vilains escrocs ?
L'Etat doit créer des systèmes d'activités pour rapporter de l'argent et dans ce registre y a moyen, faut juste investir, puisqu'on pouvait donner 9,2M à l'équipe de France pour gagner la coupe du monde on pourra peut être les investir dans un truc plus bénéfique pour le pays. COmme fournir de l'argent à une université pour un projet d'étude.
Qu'on bloque le train de vie de l'Etat. Qu'on respecte davantage l'individu, ce n'est pas parce qu'on est petit qu'on doit fatalement supporter, les choix des autres.
A côté de ça les joueurs de foot gagnent des primes de fou, et les fans vont jusqu'à filer l'équivalent d'un plein de gasoil pour aller voir ça. A force de déresponsabiliser les gens, ils oublient ce qui est le plus important effet pervers de la société de consommation.

Amalgame, quand tu nous

Amalgame, quand tu nous tiens ...

VICAT ET LA COLLABORATION

A lire l'étude fouillée ci-dessous, il semblerait bien que VICAT ait été un acteur majeur de la collaboration sous Vichy.

http://la-loupe.over-blog.net/article-introduction-a-la-collaboration-en-france-1940-1944-55542077.html

Pourquoi le cacher puisque c'est un fait historique ?