Sarkozy titres EDF incompétence Sarkozy  Lagarde  EDF Sarkozy - Revente des titres EDF : un petit goût d'incompétence à 1 milliard d'euros... revue de blogsarkozy revente des titres edf un petit gout d incompetence a un milliard euros

Ce ne sont pas 150 millions d'euros qui ont été perdus... comme il a été annoncé, mais plus d'1 milliard d'euros !

Sarkozy annonce le jeudi 29 novembre 2007 qu'il veut revendre 3% du capital d'EDF. En bon capitaliste, il savait que cela ferait chuter l'action. Pas totalement idiots, les actionnaires revendent en masse (pour racheter plus bas) et l'action perd 4%. Bercy n'a pu revendre que le lundi 3 décembre, car Lagarde a apprit l'annonce à la TV, comme tout le monde, et rien n'était prêt pour mener l'opération avant (Canard Enchaîné).

A l'annonce de Sarko, l'action était à 86.41, le jour de la revente, elle était à 82 euros. L'Etat voulait revendre environ 55 millions titres. Pas en bourse, mais à des investisseurs institutionnels : le nombre d'actions échangées ce jour là sur la place de Paris ne montre pas cette opération. Difficile de savoir le prix exact de revente. Mais d'après le Palmipède, l'opération n'a porté que sur 45 millions de titres et a rapporté 3.7 milliards d'euros, confirmation par le Monde. Par contre, le Monde annonce bizarrement une perte sèche de 130 millions d'euros. L'Etat avait pourtant estimé le montant de la revente sur la valeur de l'action, et on pouvait donc s'attendre à 4.8 milliards d'euros.

Soit 1.1 milliard de manque à gagner ! L'Etat n'a pas pu revendre tout ce qu'il espérait. Et le prix offert par les acheteurs était bien en dessous de celui escompté.

            sarkozy mauvais investisseur, revente à perte EDF

Joli coup, reconnaissons le, mais Sarkozy a un autre plan... et dans quelques jours, je vous en dirai plus...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

devinons nous ? Brigetoun

devinons nous ? Brigetoun

vivement dans quelques jours

vivement dans quelques jours

Joli coup, en effet

Sarkozy a TOUJOURS d'autres plans...