«Sarkozy a décidé qu'il n'y avait plus de problème» revue de pressesarkozy a decide qu il n y avait plus de probleme

Depuis la fermeture du centre de Sangatte, il y a cinq ans pile, des migrants, souvent très jeunes, vivent sans-abri dans les forêts, près du port et des autoroutes. Dominique Dupilet, président (PS) du Conseil général, en a assez. Interview.


 [Lire l'article complet sur libelille.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :