Sarkozy interview edf capitaliste  cours de bourse  edf Sarkozy, mauvais capitaliste, fait baisser le cours de Bourse d'EDF revue de pressesarkozy mauvais capitaliste fait baisser le cours de bourse d edf

Sarkozy n’est pas un bon capitaliste.

Nicolas Sarkozy a décidé de financer son plan de rénovation des campus universitaires en vendant une partie du capital d'EDF. Ayant appauvri l'Etat en décidant cet été de diminuer fortement les droits de successions et l'ISF puis en défiscalisant les heures supplémentaires, le président se voit en effet contraint de vendre les « bijoux de famille » de l'Etat pour financer les investissements publics.

En revanche, à ceux qui l'accusent d'être le président des patrons, il sera tentant de répondre que cette affaire montre que ce n'est pas le cas car il n'en a visiblement pas les compétences en matière de gestion. Le B A BA, quand on souhaite céder un gros paquet d'actions, est de réaliser l'opération et de ne l'annoncer publiquement qu'une fois qu'elle est conclue. On évite ainsi tout mouvement de défiance des autres actionnaires qui, anticipant un afflux d'actions sur le marché et une forte baisse des cours, la déclenchent immanquablement en cherchant à vendre avant que le gros actionnaire ait commencé à se débarrasser de ses titres. C'est ce qu'avait bien compris Arnaud Lagardère lorsqu'il avait cédé une partie de ses titres EADS début 2006.


 [Lire l'article complet sur alternatives-economiques.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :