RSA Paris RSA : Dans la rue tu dormiras, dans le hall de la CAF, publiquement te justifiera. rsa rue tu dormiras hall caf publiquement te justifiera 4537

Dans la luxueuse salle du Conseil Municipal Parisien, lundi et mardi, Bertrand Delanöe et ses pairs communiquent sur la mise en place du RSA à Paris...

Des grandes envolées lyriques des élus, chacun comprend que le RSA sera un empilement d’harmonieux dispositifs, un ascenseur social extrêmement sophistiqué, où les trouvailles de Martin Hirsch pour améliorer la reprise d’emploi se conjugueront avec les initiatives du Conseil Général pour développer l’insertion sociale.


 [Lire l'article complet sur collectif-rto.org]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

indigne.

ce type d interrogatoire/engueulade/humiliation des "pauvres" en public, je l ai vu (et entendu) aussi dans une agence du Credit lyonnais du 11e arrondissement. Les banques font dans l economie, les riches clients sont reçus à l etage, en toute discretion. Les lambdas dans le petit espace pres de l accueil ; aucune paroi, aucune confidentialité. Les gens qui poirotent à l accueil ont spectacle gratuit.

et certains petits coqs bancaires s 'en donnent à coeur joie et à haute voix pour humilier le malheureux qui a un decouvert et tres peu de revenu.

agio pour les pauvres

j'ai eu aussi un problème d'agio auparavant lorsque je faisait des formations jusque au moment ou elle se termine, j'ai eu un problème médical ou il fallait que plusieurs séance et d'attendre a toucher l'assurance de mon accident quand j'ai pus renflouer mon compte, la banque a continuer à ma pomper de l'argent pour les agios sans que je le sache avant de le voir sur mon relever de compte, je leur est demandé comment ça ce fait que je n'était pas prévenue par courrier, et la elle ma répondue "c'est pas notre boulot" a se moment la oui il y a eu spectacle à voir j'ai tellement pété les plombs que mes mot devenait plus en plus vulgaire

"c'est pas notre boulot"

et apres ils viennent pleurer dans les medias sur la violence qui monte chez les Clients. Le respect, qu ils commencent par le pratiquer !