Sarkozy Pétain Vichy Outrage Procès Justice Romain Dunand outrage injure resf cnt Cnt-Jura Resf-Jura Sarkozy, bientôt jugé pour "outrage" ou "injure publique" ? sarkozy bientot juge pour outrage ou injure publique romain dunand

Les faits... Romain Dunand est passé devant le juge le 17 janvier, à Paris. Il encoure 750 euros d'amende pour "outrage à personne dépositaire de l'autorité publique". Son délit ? Avoir envoyé un courriel qui demandait la libération de Florimond Guimard, professeur des écoles et membre de RESF, qui s'était opposé à l’expulsion d’un parent d’élève.

sarkozy outrage condamnation justice Voici le contenu du mail :

Au ministère de l'Intérieur

Monsieur le ministre,

Nous venons d'apprendre que notre camarade Florimond Guimard, instituteur à Marseille, convoqué au commissariat, a été placé en garde suite aux manifestations anti-expulsions à l'aéroport.

Voilà donc Vichy qui revient: Pétain avait donc oublié ses chiens!

RésoluEs à défendre les dernières libertés qui nous restent -à commencer par la liberté d'exprimer notre solidarité active avec les victimes de votre politique qu'il faut bien qualifier de raciste-, nous exigeons la libération immédiate de Florimond Guimard, et l'abandon de toute poursuite à son encontre.

Dans l'attente, en vous rappelant l'exigence de la fermeture des centres de rétention et celle de la régularisation de touTEs les sans papiers, recevez nos salutations antifascistes,

M. Romain Dunand, Cnt-Jura / Resf-Jura.

Ce courriel a été envoyé au secrétaire général du ministère de l'Intérieur de l'époque, Claude Guéant. L'accusé de réception lui est revenu de plein fouet, Nicolas Sarkozy a saisi le ministère de la Justice pour "outrage" en février 2007. Il s'agissait pourtant d'un message privé, qu'en aurait-il été si le message avait été publié ? Prison à vie ? Et Romain attend actuellement le délibéré du juge.

sarkozy et la justice

outrage insulte sarkozy injure condamnation condamné Tiens donc... Vichy, Pétain, un outrage... ? Est-ce possible ?

Jeudi 30 Août, devant une assemblée rieuse du MEDEF, Sarkozy, fier comme un coq, annonçait "A quoi sert-il d'expliquer à nos enfants que Vichy et la collaboration, c'est une page sombre de notre histoire, et de tolérer des contrôles fiscaux ou des enquêtes sur dénonciation anonyme ? Ce n'est pas la République, cela". Boum, badaboum, les drilles du MEDEF, les micros, les caméras, il ne s'agit plus de la sphère privée... mais bien de déclarations publiques !

Et si le courriel de Romain est qualifié d'"outrage", alors mécaniquement, le discours de Sarkozy est, lui, qualifiable d'"injure publique" envers les fonctionnaires du FISC ! Au regard de la loi... Et moi je risque quoi là ? ... Aïe, si quelqu'un connaît un bon avocat...

sarkozy outrage insulte injure condamnation condamné "Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire" (Voltaire ou Evelyn Beatrice Hall selon les sources).

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

pensées coupables

à quand la prison pour déli de pensées ?

Puisque tu n'as pas eu le

Puisque tu n'as pas eu le courage de me publier, je vais te donner la suite de ma pensée. Ensuite, tu feras ce que tu veux.

Tout le monde sait qui est Sarko. Meme paris Match nous l explique

Tout le monde fait avec.

Lui il va bien.

Mais ou va t on et ou va le monde avec ce crétin ?

Si tu ne sais pas mettre cela en ligne, c'est que tu as peur.
Et la, on rigole, parce qu'il n'y a jamais eu personne sur terre qui n'aboutisse dans le contradiction que par la terreur.

Moi mon job c'est de savoir

Moi mon job c'est de savoir quoi ou et comment
Quelqu'un peut il me dire si il a déja vu une personnalité politique, du show biz ou de tout autre univers utiliser ces mots ?
Les mots qui ont été utilisés au salon de l'agriculture biensur.
C'est une trahison parce que nous avons voté pour lui (j'en fais parti), aui'il va faire sa confiture (comme les autres) qu'il est déja à s'en mettre plein les fouilles et qu'au final, nous ne sommes que des glands. J'aimreais que quelqu'un réfléchisse sur le prochain et comment, non seulement lui demander de faire des choses, mais surtout, de pouvoir les vérifier (le plus éclatant pour le moment C son divorce et son remariage avec, allez, une jolie fille (?) une pov fille (! noon plein d sous) une sacré fille (vu la vitesse pour switcher la veste no pb) une superbe fille (non, même dédé y dis que gynette, avec son galbe, elle en vaut LARGEMENT) bref, rien de comparable à hylary ou même les pieces jaunes. La, on est sur Laredoute, et ça le fait pas pour les classes moyennes

J'ai IP En revanche, vous,

J'ai IP En revanche, vous, vous ne serez jamais libéré que lorsque vous publierez TOUT. Bisous les crétins

Je ne vois pas en quoi le

Je ne vois pas en quoi le fait de poser une critique sur un systême qu'il considére bancale doit s'apparenter à une injure nominative envers les fonctionnaires du FISC.

Ce "fait divers" est

Ce "fait divers" est tragique dans le sens ou il est révélateur (si besoin était) de l'état d'esprit de qui nous "gouverne". Cette menace juridique confirme justement les propos du mail.
"Comment ça je suis violent ?" pan dans tes dents !

http:/jide.romandie.com

Je ne suis pas non plus

Je ne suis pas non plus d'accord avec ce que vous dites, mais je me laisserais assez facilement battre à mort pour qu'on vous donne un jour l'idée et la possibilité d'IMAGINER. D'imaginer quelles conneries vous publiez et les conséquences que vous risquez de payer. Selon votre courage, vous verrez: je n'aurai pas plus mal que vous au final, sauf que vous vous cherchez quelque chose, et pas tres sympa. Ca, déja, c'est tout de suite plus cher.

Et je n'imagine pas une

Et je n'imagine pas une personne parmis les gens chargés de filtrer puisse laisser filer ce genre de truc tous des blairs bisous