Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom...

Outrage ! Un Marseillais se retrouve devant le tribunal pour avoir crié à deux reprises "Sarkozy, je te vois !" à destination de deux agents (un peu spéciaux) de la police nationale qui pratiquaient un contrôle d'identité un peu trop "viril" à son goût. "Injurieux"... pour les condés !

Sarkozy, je te vois - un Marseillais au tribunal

"Sarkozy, je te vois ! Sarkozy, je te vois !"

Le 27 février 2008, aux alentours de 18h, à la gare Saint-Charles de Marseille, deux policiers procèdent à un contrôle d'identité, de manière un peu trop "virile" au goût d'un enseignant présent sur les lieux. Ce Marseillais de 47 ans se met alors à crier à deux reprises "Sarkozy, je te vois !". Hilarité générale parmi les témoins de la scène qui se tiennent à proximité. Mais, n'appréciant guère la boutade et s'estimant gênés dans leur travail, les poulets le prennent en grippe (Ah ?). Direction le poulailler. Un procès-verbal est dressé, sur lequel les policiers déclarent que "par la durée et la répartition de ses cris", le malotru a porté atteinte à la tranquillité publique, contrevenant ainsi à l'article 13-37 du code de la santé publique. Et hop, une affaire résolue de plus dans la besace du commissariat. Toujours ça de pris.

Le nom de "Sarkozy"... une injure !?

Fin de l'affaire... pensait alors le "danger sanitaire". Mais le mois dernier, plus d'un an après les faits, le bruyant agitateur reçoit une bafouille l'invitant instamment à se présenter devant le juge de proximité pour "tapage injurieux diurne troublant la tranquillité d'autrui", délit passible d'amende selon l'article R 632-1 du Code pénal. Le motif a donc changé, le risque sanitaire est donc maintenant écarté. Et Marseille respire enfin ! Mais alors... le nom de "Sarkozy" serait-il "injurieux" ? L'audience est prévue le 19 mai. Me Vouland, l'avocat du délinquant présumé, va plaider la nullité de la citation : "Parler plus fort que de raison dans une gare comme Saint-Charles, en pleine heure de pointe, ne peut en aucun cas constituer une contravention", selon lui. Et le bavard pourrait demander une reconstitution des faits ainsi que la nomination d'un expert pour mesurer, un mardi à 17h50, la différence de décibels qu'aurait pu provoquer l'exclamation de son client. On imagine la scène...

Celui-dont-il-faut-taire-le-nom... Monsieur "plus hautes autorités de la République"

Point d'injure, mais un nom, "Sarkozy", bruyamment lâché en public. Un nouveau délit ? Peut-être bien, et cela expliquerait pourquoi, au Stade de France, lors de la finale de la coupe de France de dimanche dernier, le speaker officiel n'a jamais cité nommément notre président... lui préférant le terme de "plus hautes autorités de la République"... Tout s'explique. Ironie du sort, hier, un rapport de la LDH dressait "le constat amer" de la "dégradation continue des rapports entre les citoyens et leur police". Dont acte.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

votez pour cet article : WIKIO    partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : LIVE partagez cet article : MYSPACE partagez cet article : NETVIBES partagez cet article : TWITTER partagez cet article : VIADEO partagez cet article : SCOOPEO partagez cet article : Strumble Upon 

Catégories :

En effet, ça se dégrade!

"un rapport de la LDH dressait "le constat amer" de la "dégradation continue des rapports entre les citoyens et leur police"."

Il est clair que voir des flics mis le nez dans le caca de leurs modes opératoires, de manière certes ironique mais sans insulte, réagir ainsi au 1/4 de tour pour embarquer et faire poursuivre un enseignant de 47 ans qui n'a a priori rien pour se retrouver au poste... ca illustre vraiment bien ce que pense la population de "sa" police.

Je dis "sa" car ce n'est plus vraiment le cas. Ca devient la "police roquet" d'un petit chef, qui s'en prends ainsi aux gens avec le hasard partiel propres aux gens courageux: Il ne touche en effet dans l'immense majorité des cas que ceux dont on sait qu'ils ne présentent pas le danger de rendre les coups!

Enfin jusqu'au jour ou tout ceci va devenir suffisemment innaceptable pour que nos condés se retrouvent avec une majorité de voyageurs sur le dos quand ils chercheront a embarquer celui qui en pleine gare, loin de troubler les lieux, les amuse!

Alors il les amuse certes en se foutant un peu de la police (mais qui a déjà vu la police des transports dans un RER ou une gare comprendra), mais il ne tiens qu'a eux de faire en sorte que leurs propres comportements ne génère pas ce type de réponse!

Le comble de la stupidité étant toujours d'oser ainsi se plaindre des conséquences logiques de ses propres actions.

mdr

ça t'amuses de dire du mal de la police anonymement caché !!

mais devant 6 gars armés (tonfa, semi-automatique, taser, bombe lacrymo), entraînés, irresponsables devant la justice, abrutis par l'uniforme, y a plus grand monde, hein ?

et ouais c'est nous qu'on a les flingues bandes d'untermenschen...

Vous faites les petits-malins sur internet mais ça va pas durer hihihi.

(pour le captcha, merci de ne pas avoir mis oui/non, j'ai toujours un doute, mais le problème de math était quand même du niveau commissaire/!\)

Hem...

"...le petit kévin est prié de rejoindre l'accueil, ses parents l'y attendent..."

"Nan M'man se veux finir d'écrire un truc qui va me faire passer pour une merde."

decidement le sarkognome

dont la folie dégouline sur certains esprits vides mais néanmoins zélés, est un immense malheur pour ce pays.

C'est du JK Rollings

Comme disais HArry Potter, celui dont il ne faut pas prononcer le nom, c'est Nicolas Voldemort

SARKOSY

A soi seul, sa personne, son être qui respire la bêtise, l'arrogance crasse d'une caste de super riches incultes, Sarkozy est une insulte. Une insulte à l'intelligence, une insulte à la dignité humaine. Un jour viendra ou on traitera le con lambda de "Sarkozy !", quel plus bel hommage d'un zéro à tous les niveaux d'entrer par ce biais dans l'Histoire?... Au gré de vagues ondoyantes d'insultes égrainées sans y penser...

"Sarkosy, va!"

"c'est un vrai Sarkosy ce mec!!"

très juste

il est l insulte personnifiée.

bah c est la rupture !!

bah c est la rupture !!

c'est la rupture qui bat, vous voulez dire

à grands coups de massue sur notre malheureux pays.

En même temps Sarkozy en

En même temps Sarkozy en polonais ça veux dire fromage de chèvre :p.

polonais

c'est ser kozy

Répondez au Président...

Tous ceux et celles qui sont outrés par un tel bras d'honneur aux libertés individuelles devraient se rendre sur facebook et chercher l'évènement "Réponse écrite" (le titre complet est Réponse écrite à notre président).

Soutenez l'évènement aussi nombreux que possible.

Tirésias

bien fait pour votre gueule...

fallait pas voter pour lui... comme disait gainsbarre :

tu t'souviens des jours heureux et tu pleures
tu sanglotes, tu gémis à présent qu'a sonné l'heure...
tes sanglots longs n'y pourront rien changer...

Je suis de gauche mais quand je repense au général de gaule qui disait que les français étaient des moutons et qu'ils seraient capable d'élire chirac...si il avait su qu'ils seraient capable d'élire sarko il se retournerai dans sa tombe. Quand je vois ça, j'ai honte d'être français... Le pire de tout c'est que les français s'enduisent eux même de vaseline pour se faire enc...et qu'ils ne voient rien et approuvent...

on vi dans un état flicé

on vi dans un état flicé et fasciste plus de liberté d'éxpression et le journal du 20 heure c dlintox dla grosse propagande et c partou pareil c tou sarko fai passé des mesures et personne réagit c une dictature ki sinstalle tou doucement voila SARKO=SHIT!!!