Interview Carla Bruni Sarkozy nouvel album sortie 11 juillet 2008 Sarkozy, la rechute permanente, ou l'histoire d'une overdose récurrente sarkozy la rechute permanente ou l histoire d une overdose recurrente

Sarkozy au Fouquet's, Sarkozy sur un Yacht, Sarkozy fait du jogging, Sarkozy à Disneyland, Sarkozy et le pauv' con, Sarkozy l'adolescent indécent... Mais les choses auraient dû changer, Nicolas devait se faire plus rare et plus sobre, disait-on. Peu probant, d'autant plus qu'aujourd'hui, Carla et Jean s'attèlent à finir de saturer les médias. Au nom du père...

Plus que deux semaines avant la sortie du nouvel album de Carla Bruni-Sarkozy. Et déjà les interviews grand format qui pleuvent, des critiques dithyrambiques en pagaille, des éditions très "spéciales" sur les grandes chaînes... entre Jean, le fils surdoué qui monte en flèche, et Nicolas, le père si télégénétique (le terme est adapté), restait quelques minutes de cerveau disponible à occuper... alors Carla se dévoue. Et le PAF finit par ressembler à une Star-kozy Academy.

Carla bruni Sarkozy

Un évènement mondial

La sortie de ce nouvel album "est un événement mondial, très populaire, qui aura des répercussions fortes", selon le conseiller en communication du Président, Franck Louvrier. Un nouvel ordre mondial, la fin des guerres, de la malnutrition, des attentats... voilà Super-Carla ! Et nos médias préférés de l'inviter façon VVVIP, en très très très grand. Forcément, si c'est pour la bonne cause... A l'Express, elle donne sa première grande interview, revue et corrigée par la chancellerie. Le Figaro s'extasie chaque jour un peu plus. Le Point, Le Parisien et VSD montrent leur admiration envers la première "drôle de dame" à laquelle Libération offre un boulevard de 6 pages, et France Inter prépare une journée "Carla". Sans parler des incontournables Drucker, Europe 1, des "20 heures" à vau l'eau... La totale.

Sarkozy, ce surhomme extra-or-di-naire

Et à chaque interview, quelques perles visant directement son président de mari. Quelques extraits volontairement sélectionnés parmi les plus sobres et les plus parlants... A Libération, "Il n'est pas du tout conservateur. Il ne correspond pas non plus à toute une partie des gens qui composent son parti (...) [Question] Le redressement de l’image qui passe par la fin du Sarko bling-bling, c’est grâce à vous ? [Réponse] Ouais...". Au Parisien, "Son physique, son charme, son intelligence m'ont séduite. Il a cinq ou six cerveaux remarquablement irrigués. Je n'ai pas connu de crétins auparavant, ce n'est pas mon genre. Mais lui, ça va très, très vite". A l'Express, "Il me semble qu'avec lui, rien de grave ne peut arriver. Nicolas n'est pas accroché à son pouvoir et c'est ce qui le rend courageux. J'aime être avec lui plus que tout. Auprès de lui a disparu une inquiétude que je ressentais depuis mon enfance". On ne compte plus les "il est formidable", "c'est le plus gentil", "le meilleur des hommes"...

Des moments d'intimité, des sujets à faire rougir les adolescents lorsqu'on les soulève en public. Au début, on ne lit pas, mais comment y échapper tant le matraquage est généralisé ? Et la gêne laisse la place à la révulsion. Certains y trouveront leur compte. 3 millions de Français achètent la presse pipole, 12 millions la lisent. Sauf qu'il ne s'agit pas de presse pipole, mais de presse généraliste, voire politique. Ce qui dérange le plus, c'est que les petits moments d'intimité sont mêlés tout à trac à des réflexions politiques dithyrambiques, et l'on s'y perd. Aucune critique possible puisque nous n'y sommes pas. Elle a forcément raison. Cet homme est extra-or-di-naire. Jusqu'à l'excès, et l'on se dit que l'on ne veut pas savoir, que ça ne nous concerne pas. Mais à chaque fois la même chose...

Et la musique dans tout ça ? Quelques phrases d'ornement, pas mieux. Et puisque l'Elysée considère la sortie de cet album comme un "évènement mondial", puisque les Français ont décrété par sondage interposé que Carla Bruni-Sarkozy peut continuer à chanter et qu'elle fait un sacrée bonne première dame, alors qui arrêtera ce déballage de mièvrerie présidentielle ? Mais attention, Carla Bruni-Sarkozy est consciente du problème, d'ailleurs elle a déclaré qu'elle ne montera pas sur scène tant que son mari sera à l'Elysée. Super ! Mais est-ce vraiment pour la bonne raison ?

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

PToP

Cà fait 2/3 mois que la maquette est en telechargement et à vrai dire, dans le genre daube, c'est le bouquet, cet album !!!
soyez heureux à nourrir cette famille de malades !!!