Serbie

Lait contaminé Serbie règle scandale multipliant 10 taux aflatoxine autorisé Lait contaminé : la Serbie règle le scandale en multipliant par 10 le taux d'aflatoxine autorisé lait contamine la serbie regle le scandale en multipliant par 10 le taux d aflatoxine autorise 13931

 Balkans.courriers.info - Face à l’émoi provoqué ces dernières semaines par le scandale du lait contaminé, le gouvernement serbe a trouvé une solution imparable pour mettre fin au scandale : multiplier par dix le taux légal d’aflatoxine autorisé, une substance hautement cancérigène.

Florence Hartmann TPI condamnation TPI implication Serbie génocide Srebrenica TPI : Florence Hartmann condamnée pour outrage à la cour tpi florence hartmann condamnee pour outrage a la cour 5487

 Tempsreel.nouvelobs.com - L'ancienne porte-parole du procureur du Tribunal pénal international, qui devra s'acquitter de 7.000 euros d'amende, était poursuivie pour avoir divulgué des notes confidentielles qui prouveraient l'implication de la Serbie dans le génocide de Srebrenica.

Annulation exposition dessins enfants serbes Paris Un crime contre l’Humanité évité de justesse annulation exposition anfants serbes crime contre humanite evite justesse 3458

 Causeur.fr - Nonobstant mon aversion pour le nord-ouest de la capitale, j’avais prévu, ce dimanche, de faire un saut à la mairie du XVIIe. Je comptais aller traîner mes guêtres à l’expo organisée par les associations “Vérité et Justice” et “Solidarité-Kosovo”. Une expo de dessins d’enfants issus de la diversité, comme on dit, puisque qu’il s’agit de petits Serbes du Kosovo.

Indépendance Kosovo Espagne décision illégale refus reconnaître Kosovo état indépendant Indépendance du Kosovo : l'Espagne dénonce une "décision illégale" independance du kosovo l espagne denonce une decision illegale

 Liberation.fr - Indépendance du Kosovo : Une décision «illégale». Le ministre des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, a réagi sèchement à la déclaration d’indépendance du Kosovo, le 17 février. Alors que les principales puissances européennes ont accueilli sans réserve la création d’un nouvel Etat dans les Balkans, Madrid refuse de le reconnaître.